Mamou : l’Institut Supérieur de Technologie inaugure une salle de Travaux Pratiques en Génie Électrique Industriel

Une infrastructure, nouvellement installée au sein de l’Institut Supérieur de Technologie de Mamou, a été inaugurée samedi dernier, 4 juin 2022. Il s’agit d’une salle de Travaux Pratiques en Génie Électrique Industriel qui permettra dorénavant aux étudiants et aux enseignants-chercheurs de cette institution de lier la théorie à la pratique, a appris sur place Guineematin.com à travers son correspondant dans la préfecture.

La cérémonie inaugurale a connu la présence de Dr Diaka Sidibé, ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, accompagnée d’autres membres du gouvernement comme Bernard Gomou (Ministre du Commerce), Abé Sylla (Ministre de l’Energie), Yaya Sow (Ministre des Infrastructures et des Transports). C’était en présence des collèges des recteurs et directeurs généraux des institutions d’enseignement supérieur, des partenaires Français, et des autorités de Mamou.

Obtenue dans le cadre du projet « ProForElec », qui signifie Professionnaliser la formation en Génie Électrique en Guinée, la Salle est entièrement équipée et offerte à l’Institut supérieur de technologie de MAMOU par les partenaires Français. Elle permettra aux étudiants et aux enseignants-chercheurs de se perfectionner davantage.

Dr Hamidou Barry, Directeur Général de l’Institut Supérieur de Technologie de Mamou

Dr Hamidou Barry, Directeur Général de l’IST de Mamou, s’est réjoui de la mise en place cette salle qui jouera un rôle moteur dans le cadre du perfectionnement de ses étudiants. « Cette salle de Travaux Pratiques, équipée de machines modernes, vient s’ajouter aux autres laboratoires dont notre institut dispose. Devant servir à lier la théorie à la pratique, cette salle renforcera les activités de l’enseignement-apprentissage de nos enseignants et étudiants. Et les compétences acquises permettront de qualifier notre enseignement et de rendre nos étudiants compétitifs sur le marché de l’emploi. Cette salle, également, est un centre de recherche au moment où tous les pays du monde s’activent pour les énergies renouvelables », a expliqué Dr Hamidou Barry.

Par ailleurs, le DG de l’IST de Mamou s’est engagé à utiliser à bon escient ces équipements. « En coupant le ruban inaugural, je tiens à vous rassurer, vous et nos partenaires, que ce laboratoire sera utilisé à bon escient et restera uniquement dans le cadre de la formation et de la recherche. Nous veillerons toujours à la bonne tenue des équipements qui y sont installés », a-t-il lancé.

Christophe DEBENDERE, partenaire Français

De son côté, Christophe DEBENDERE, partenaire Français, est revenu sur le contexte de la création de cette salle de Travaux Pratiques en Génie Électrique Industriel. « La Guinée est l’un des cinq pays africains les moins aptes à retenir ses meilleurs talents et seulement 20% de la population rurale a accès à une électricité fiable. Le projet a pour vocation de former les étudiants de l’IST quelques années mais aussi d’assurer la transmission du programme auprès des enseignants de l’IST de Mamou afin qu’eux-mêmes ils reprennent  leur compte et utilisent  les matériels qui sont dans la salle des Travaux Pratiques qu’on a vu ce matin pour adapter l’enseignement et prendre le relais puisque, en fait, notre vocation n’est pas de former en permanence les étudiants en France, mais bien  de faire un transfert de compétences pour que l’IST devient totalement autonome sur la formation… Nos ambitions, c’est pour accompagner la structure de la filière de l’Energie en Guinée et créer un véritable espace de collaboration gagnant-gagnant entre les acteurs », a dit Christophe DEBENDERE.

Dr Diaka Sidibé, ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation

Dans son discours, Dr Diaka Sidibé, ministre de l’Enseignement Supérieur, a remercié les partenaires Français avant d’inviter les bénéficiaires à profiter de cette opportunité. « Chers partenaires de l’IST de Mamou, vous venez de poser un acte majeur que je salue tout en vous félicitant au nom du gouvernement de la transition car l’appui à la formation, à la recherche et à l’innovation est un gage certain de meilleur avenir pour notre système. Vous venez de réussir à démontrer que nos institutions d’enseignement supérieur peuvent s’ouvrir au monde et accéder à des partenariats et aux financements divers, d’accompagnement des formateurs et des étudiants. Je voudrais donc vous remercier au nom de tout le département et inviter les recteurs et directeurs généraux ici présents à s’inspirer de ce modèle de développement et de coopération porteuse. Aux étudiants de l’IST de Mamou, je m’adresse à vous particulièrement. Vous venez d’avoir une grande opportunité, saisissez-la et faites de cette institution un modèle de technologie inédit. Le département que j’ai l’honneur de diriger continuera à apporter tout le soutien nécessaire aux institutions d’enseignement supérieur qui s’inscrivent dans une dynamique d’innovation ».

Après avoir visité la salle des Travaux Pratiques en Génie Électrique industriel, Dr Diaka Sidibé a procédé à la pose de la première pierre du futur bloc administratif du campus de l’Institut qui aura une durée de réalisation de 36 mois. Ensuite, il s’en est suivi la signature de plusieurs conventions cadres de coopération entre l’Institut Supérieur de Technologie de MANOU, les partenaires Français et d’autres Institutions d’enseignement supérieur du pays.

De Mamou, Boubacar Ramadan Barry pour Guineematin.com

Tél : 625698919/657343939

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS