Le DPE de Dalaba aux candidats au BEPC : « ne doit aller en classe supérieur que celui qui le mérite »

Comme annoncé précédemment, le brevet d’études du premier cycle (BEPC) session 2022 a démarré hier, vendredi 10 juin 2022, en Guinée. Dans la préfecture de Dalaba, ils sont 777 candidats inscrits (dont 348 filles) à affronter les épreuves de cet examen qui ouvre la porte d’accès au lycée. Ces candidats sont répartis dans 27 salles contenues dans deux centres ; et, ils sont encadrés par 54 surveillants. Au lancement de la première épreuve (la rédaction), le directeur préfectoral de l’éducation (DPE) de Dalaba, Mangué Sylla, a exprimé son attachement au principe de « tolérance zéro » durant cet examen, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Dalaba. 

En donnant le coup d’envoi de la première épreuve du BEPC, l’autorité préfectorale de l’éducation de Dalaba a invité les surveillants au respect de leur serment et à s’inscrire dans la dynamique de la « refondation » en cours dans le secteur éducatif guinéen.

« Je tiens à vous demander, chers surveillants, de  respecter le serment. Chacun de nous a prêté serment qu’il va respecter et fera respecter les principes de déroulement de l’examen. Ça, ce n’est pas contre les élèves, c’est pour qu’on puisse vraiment respecter nos mérites. Ne doit aller en classe supérieure que celui qui le mérite… Quand les premiers voient les derniers devant eux, ça les démotive. Travaillons de sorte que les  meilleurs passent, je tiens à vous rappeler cela. Vous le savez, l’année passée, seul le délégué était porteur de téléphone. Mais, cette année, son téléphone est hors de la cour avec les agents. Quand il aura besoin de moi, il ira prendre son téléphone pour m’appeler et revenir. Depuis le 8 mai, ceux qui sont chargés de choisir les sujets sont internés jusqu’au 21 de ce mois. Donc, ça c’est du renouveau, c’est la refondation, acceptons de nous y inscrire. Je vous fais entièrement confiance, acceptez de mériter cette confiance », a indiqué Mangué Sylla.

S’adressant aux candidats, le DPE de Dalaba leur a demandé de ne pas « s’emballer » face aux sujets.

Exif_JPEG_420

« Chers candidats, ne vous emballez pas. Vous avez été candidats à l’examen d’entrée en 7ème année, c’est un autre examen de changement de cycle. Il faut lire plusieurs fois le sujet avant de commencer à travailler. Il n’y a pas assez de copies, veuillez sur les feuilles, la possibilité de remplacer est très faible », a dit Mangué Sylla.

De Dalaba, Hammady Sow pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS