Drame à Siguiri : 3 jeunes meurent noyés dans une mine d’or

Si les accidents meurtriers sont récurrents dans les mines d’or de la préfecture de Siguiri, celui de ce jeudi, 16 juin 2022, est un cas particulier. Cette fois, ce n’est pas un éboulement qui a fait des victimes, mais c’est de l’eau qui a tué trois mineurs. Le drame est survenu à Maganko, un district relevant de la sous-préfecture de Doko, a appris Guineematin.com, à travers son correspondant à Siguiri.

Selon Dianko Dansoko, un agent de la Croix-Rouge de Doko, les victimes étaient en train de creuser pour chercher de l’or, lorsqu’ils sont tombés sur une source d’eau. Les trois mineurs concernés n’ont pas réussi à remonter avant que l’eau ne remplisse le trou.

« Ils étaient 8 dans le trou. 5 d’entre eux ont réussi à sortir rapidement du trou et les 3 autres ont trouvé la mort par suite de noyade. Le drame s’est produit à 13 heures, mais c’est seulement à 19 heures qu’on a pu retrouver les corps. Parce que la mine était complètement remplie d’eau, il a fallu des motopompes pour dégager l’eau et vider le trou », a expliqué Danso Dansoko.

Les victimes sont : Mamady Doumbouya, 27 ans, marié à une femme, sans enfant ; Lancinè Doumbouya, 32 ans, marié de 3 femmes et père de 5 enfants ; et Soumori Kanté, 27 ans, marié à une femme et père d’un enfant. Ils ont été inhumés dans la soirée de ce jeudi 16 juin, à la demande des sages du village.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS