Fraude au baccalauréat : 10 candidats éliminés et interpellés par la police à Siguiri

Plusieurs cas de tentatives de fraude ont été enregistrés ce vendredi 17 juin, premier jour du baccalauréat session 2022 à Siguiri. Leurs auteurs ont été non seulement éliminés mais aussi interpellés par la police, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Dix candidats au baccalauréat n’ont pas réussi à mettre les pieds dans leurs salles d’examen ce vendredi, 17 juin 2022, à Siguiri. Lors de fouille qui se fait à l’entrée des classes, les surveillants ont détecté des téléphones que ces élèves avaient dissimulés dans leurs chaussures. Les intéressés ont aussitôt été éliminés de l’examen, puis mis à la disposition de la police.

« Le ministère a mis en place un dispositif de contrôle qui nous permet de détecter les téléphones partout où ils se trouvent. Donc, c’est à travers ces appareils que les surveillants ont détecté les téléphones que possédaient ces candidats. Ils ont été éliminés du baccalauréat et conduits à la police pour des fins d’enquête », a indiqué Mamoudou Keïta, chef section pédagogique, chargé de l’enseignement fondamental à la direction préfectorale de l’éducation (DPE) de Siguiri.

A noter que ces cas de tentative de fraude ont été détectés dans les centres d’examen Bintou Moussa Doumbouya et Kankou Moussa, dans la commune urbaine de Siguiri. Hier déjà, la Brigade de recherches de Siguiri avait interpellé deux enseignants accusés d’être les cerveaux de la fraude au baccalauréat à Siguiri, à travers la mise en place de groupes WhatsApp pour le traitement des épreuves.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS