Bac 2022 à Kankan : mis aux arrêts, 4 présumés fraudeurs seront jugés

Après l’élimination d’une dizaine de candidats à Siguiri lors de la première journée du baccalauréat de la session 2022, quatre candidats ont été pris en flagrant délit de port de téléphones dans les salles d’évaluation à Kankan. Ils ont été présentés à la presse dans l’après-midi d’hier, vendredi 17 juin 2022, par le Parquet qui a engagé des poursuites à leur encontre, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

C’est au tribunal de première instance de Kankan que quatre jeunes candidats au bac unique ont été présentés aux journalistes. Ils auraient été appréhendés en flagrant délit de port de téléphones portables.

Daouda Diomandé, procureur de la République près le tribunal de première instance de Kankan

C’est ce qu’a laissé entendre le procureur de la République, Daouda Diomandé. « Le parquet du tribunal de première instance vient de recevoir un procès-verbal N°32 de la compagnie de la gendarmerie territoriale concernant un cas de fraude. Tous ces candidats sont du lycée Almamy Samory Touré. Ce sont les surveillants qui les ont pris avec les téléphones et ils ont été immédiatement mis à la disposition des agents de sécurité lesquels ont adressé un PV au parquet », a indiqué le magistrat.

Poursuivant, le chef du parquet d’instance de Kankan a fait savoir que les présumés fraudeurs seront présentés à un juge pour répondre de leurs actes. « Ils seront jugés conformément aux articles 686 et 687 du code pénal ».

En outre, Daouda Diomandé a fait savoir que la fraude aux examens exposé les présumés auteurs à des peines d’un mois à trois ans d’emprisonnement et au payement d’une amende de 500.000 mille à 2.500.000 francs guinéens.

De Kankan, Souleymane Kato Camara pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS