Baccalauréat 2022 : un chef de centre et un délégué renvoyés à Kankan

L’avant-dernier jour du baccalauréat session 2022 a connu un incident au lycée 3 avril de Kankan. L’équipe de supervision envoyée par le ministère de l’Enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation a mis la main sur des copies douteuses dans une salle d’examen. Après une concertation entre les superviseurs nationaux et les autorités éducatives locales, il a été décidé de renvoyer le chef du centre et le délégué national de ce centre. Tous les deux ont été immédiatement remplacés. C’est le directeur préfectoral de l’éducation qui a rendu publique cette décision, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Kankan.

Souleymane Daffé, DPE de Kankan

« Aujourd’hui, pendant la seule épreuve de la journée, la supervision nationale, conduite par le conseiller du ministre, a décelé des copies douteuses au lycée 3 avril. Après vérification, ils ont conclu que les copies sont venues de l’extérieur, parce que toutes les prémices étaient là. Il y avait une différence entre la signature du candidat qui se trouvait sur le PV d’appel et les signatures portées sur les copies. Et les signatures des deux surveillants de la salle ne concordaient pas avec les signatures qui étaient portées sur la copie saisie.

La supervision nationale, en rapport avec l’inspection régionale de l’éducation, le DPE, nous avons tenu un conseil de discipline. Et finalement, les dernières décisions prises c’est que le délégué national a été automatiquement remercié et remplacé par un membre de la coordination nationale qui va assurer le rôle de délégué pour le dernier jour. Le chef de centre a aussi été exclu du groupe. C’est un autre cadre que la DPE a désigné pour la journée de demain.

Et des inscriptions ont été données par le conseiller juridique du ministre pour que toutes les copies de ce centre soient mises de côté et corrigées spécialement par une équipe désignée à cet effet », a fait savoir Souleymane Daffé. Le DPE de Kankan ajoute que les deux cadres renvoyés pourraient subir d’autres sanctions. Quant aux deux candidats qui détenaient ces copies, ils ont été éliminés. En plus de ces deux, trois autres candidats ont été éliminés dans la journée de ce lundi à Kankan.

De Kankan, Souleymane Kato Camara pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS