Justice : la famille de Cellou Dalein abandonne les poursuites contre Fatou et Ousmane Gneloye

Rebondissement dans le dossier judiciaire opposant la famille de Cellou Dalein Diallo à Fatoumata Binta Diallo alias Fatou Gneloye, et son jeune frère Alpha Ousmane Diallo alias Ousmane Gneloye. Les proches du président de l’UFDG ont décidé d’abandonner les poursuites qu’ils avaient engagées contre les deux militants du RPG Arc-en-ciel et qui avaient conduit à leur condamnation. Ils ont annoncé cette décision à travers une lettre de désistement adressée au président de la chambre correctionnelle de la Cour d’appel de Conakry.

Diffamation et injures publiques, ce sont les faits pour lesquels Mariama Kesso Dalein Diallo, Thierno Sadou Dalein Diallo, Yayé Laouratou Dalein Diallo et Fatoumata Binta Dalein Diallo, tous membres de la famille de Cellou Dalein Diallo, avaient porté plainte contre Fatou Gneloye Diallo et son jeune frère Ousmane Gneloye Diallo. A l’issue du procès, le Tribunal de première instance de Kaloum a reconnu les deux prévenus coupables des faits pour lesquels ils étaient poursuivis.

Dans sa décision, rendue le 28 février 2022, la juridiction a condamné Ousmane Gneloye Diallo, le seul qui a comparu dans cette affaire (et qui purgeait déjà une peine de deux ans d’emprisonnement dans une autre affaire), à 15 mois d’emprisonnement ferme. De son côté, Fatou Gneloye Diallo, qui avait fui la justice pour aller se réfugier aux Etats-Unis, a écopé de 4 ans d’emprisonnement ferme. Le tribunal avait décerné un mandat d’arrêt international contre elle, mais cette décision n’a pas été exécutée.

Et c’est cette condamnation qui empêchait jusque-là Ousmane Gneloye de sortir de prison. Car, le 21 mars dernier, la Cour d’appel de Conakry avait ordonné sa mise en liberté provisoire dans le dossier qui l’oppose à Kadiatou Biro Diallo alias DK. Avec ce désistement de la famille Dalein, le jeune homme devrait sortir de prison, après 9 mois passés en détention à la Maison centrale de Conakry. Il a été arrêté le 28 septembre 2021 à l’aéroport de Conakry, alors qu’il tentait de fuir ses ennuis judiciaires.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS