Boké : la CBG lance le reboisement de plus 250 hectares à Sangarédi

La Compagnie des Bauxites de Guinée (CBG) vient de lancer une campagne de reboisement, qui vise à restaurer le couvert végétal des carrières bauxitiques exploitées par la société. La cérémonie de lancement s’est tenue lundi dernier, 20 juin 2022, sur le site de N’dangara, dans la commune rurale de Sangarédi, en présence du maire et de plusieurs cadres de la compagnie, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture de Boké.

Souleymane Barry, surintendant infrastructures et développement minier

« Comme vous le savez, la CBG tient à cœur le reboisement des vides mis en valeur. Tant que nous mettons en valeur les gisements de la Compagnie,  nous procéderons toujours au reboisement. Parce que nous savons que le reboisement régule le climat, améliore les conditions environnementales, et nous permet d’avoir de la forêt qui reproduit l’essentiel de l’oxygène que nous respirons. C’est pour cela que je vais exhorter toutes les parties prenantes à prendre ce travail au sérieux et de choisir de bons plants pour avoir un bon résultat », a indiqué M. Souleymane Barry, le surintendant infrastructures et développement minier, représentant le directeur général de la CBG à la cérémonie.

Aboubacar Traoré, responsable réhabilitation et restauration écologique à la CBG

Aboubacar Traoré, responsable réhabilitation et restauration écologique à la CBG, a dégagé les objectifs de ce reboisement. « L’objectif de cette activité est de pouvoir équilibrer l’écosystème de la ville de Sangarédi. Nous ne sommes pas à notre première fois ni à notre deuxième fois.  C’est une activité coutumière au niveau de la Compagnie des Bauxites de Guinée (CBG). Vis-à-vis de nos partenaires techniques et financiers et vis-à-vis de l’Etat guinéen, on s’est engagé chaque année à reboiser au moins 200 hectares dans la mine de  Sangarédi. Pour cette campagne de 2022, nous avons une superficie de 254 hectares à reboiser, avec 200.000 plants d’essence locale », précise-t-il.

Youssouf Diallo, responsable de l’entreprise chargé de l’exécution des travaux

De son côté, M. Youssouf Diallo, le responsable de l’entreprise chargé de l’exécution des travaux a expliqué les techniques mises en place pour mener à bien ces activités de reboisement. « Nous avons déjà fait le recrutement au niveau des plateaux riverains avec la communauté, en collaboration avec la mairie. Nous avons fini l’aménagement. Maintenant nous allons faire la mise en engrais et la mise en terre du plant. La durée du contrat est de 2 mois. Mais je suis sûr que nous pouvons finir les travaux avant la fin du délai, parce que techniquement nous sommes prêts, les intrants aussi sont prêts », a-t-il souligné.

Mamadou Houdy Bah, maire de la commune rurale de Sangarédi

M. Mamadou Hady Bah, le maire de la commune rurale de Sangarédi a encouragé la CBG dans ces actions pour que sa localité retrouve son espace vert. « C’est une activité qui nous va droit au cœur en tant que représentant de la communauté. Le défi majeur dans cette exploitation c’est que  deviendra Sangarédi après la mine? Donc, si la CBG est attachée à cette activité,  nous saluons cette responsabilité. Mais, en plus de ces zones dénudées par l’exploitation minière, il y a d’autres zones qui sont dénudées par les effets collatéraux. Nous pensons que si nous conjuguons les efforts ensemble, Sangarédi ne regrettera pas le fait qu’il y ait  eu la mine, parce que le don de la nature sera toujours restauré ». A préciser que la main-d’œuvre liée à ce reboisement a été recrutée à 100% parmi les habitants des différentes localités impactées.

De retour de Sangarédi N’Diaré Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 98 49 38

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS