Transition : Dr Dansa Kourouma confère avec les organisations artisanales de Guinée

A l’instar des autres organisations socioprofessionnelles du pays, la fédération nationale des artisans de Guinée, conduite par son Président, Elhadj Boubacar Fofana, a conféré ce samedi, 2 juillet 2022, dans la salle des Congrès du Palais du peuple, avec le Président du Conseil national de la transition (CNT), Dr Dansa Kourouma, entouré de ses proches, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses journaliste.

Dr Dansa Kourouma, dans un langage franc et sincère a expliqué aux artisans le bilan et les perspectives du CNT, notamment, les résultats des consultations des populations à la base, menées par les Conseillers nationaux à travers tout le pays mais également la disponibilité de l’institution parlementaire à échanger avec l’ensemble des entités sociales en vue de recueillir ses avis et préoccupations dans le futur projet de Constitution.

Dr Dansa Kourouma, président du CNT

Au cours de l’exercice, le Chef du CNT a appelé ses interlocuteurs au soutien et à l’accompagnement de la transition afin d’aider le pays à préparer le processus d’un retour à l’ordre constitutionnel réussi et apaisé.

Dr Dansa Kourouma, le répète à qui veut l’entendre que le seul souci est de contribuer à mettre en place des textes de loi qui vont défier le temps et la tentation des hommes. Egalement, l’honorable Kourouma réitère son engagement de jouer pleinement sa partition pour la tenue d’organisation d’élections libres, démocratiques et transparentes au terme de la transition.

A la fin de séance, la Première Vice-présidente du CNT, Hadja Maïmouna Yombouno a rappelé le rôle primordial joué par Dr Dansa Kourouma au sein de la société civile et la place qu’il accorde aux artisans.

« Au terme des 100 premiers jours du CNT, le Président de la transition a décidé de partager le bilan et décliner les perspectives avec les entités nationales. Toutes les corporations et entités du pays sont en train de défiler devant le CNT. Grâce au leadership de notre Président qui veut prendre en compte les avis et les préoccupations de toutes ces couches avant l’élaboration du projet de constitution et son adoption. Nous savons que Dr Dansa Kourouma est un acteur de premier plan de la société civile. La fédération des artisans occupe une place de choix au sein de cette organisation. Et nous savons également le rôle combien noble que jouent les artisans de Guinée dans le développement du pays. Nous savons l’apport des artisans dans l’économie du pays. Le Président a accordé une écoute attentive à leurs préoccupations et ils sont sortis satisfaits de la rencontre », a expliqué Hadja Maïmouna Yombouno.

Au nom des membres de sa fédération, Elhadj Aboubacar Fofana, après avoir salué l’esprit d’ouverture et de collaboration du CNT, a sollicité des dirigeants de la transition un soutien et un accompagnement de ce secteur qui emploie plus de 300 000 personnes à travers le pays.

« Nous remercions Dieu et le Président du CNT. Ce message est valable pour tout le pays. Nous représentons 93 corps de métiers et 300 000 membres, représentés dans tout le pays, ce qui représente 20 à 25% de la population active. Nos problèmes sont les mêmes que dans les autres pays de la région. Nous demandons à l’Etat de nous accorder au moins 15 à 20% des parts du marché public. Nous avons aussi besoin de formation et de perfectionnement pour nos membres. Dans nos écoles par exemple, tous les tables-bancs sont importés. Dans les bureaux de l’administration, tout est importé. Cela n’aide pas l’artisanat guinéen à évoluer. A côté de cela, il y a le problème de piratage. Nous avons besoin de la protection du label guinéen. Nous avons des femmes teinturières, au moins 30 000 parmi elles travaillent dans ce secteur mais avec le piratage, toutes ces personnes ont des difficultés à écouler leurs produits face à cette concurrence déloyale. Et pour finir, nous sommes contents d’être reçus par le CNT. Nous pensons que c’est un pas important puisque le Président de la transition a reçu dans le passé toutes les autres entités du pays, excepté les artisans. Nous pensons que ce n’est que partie remise. Nous attendons d’être reçus, à notre tour, pour dire au Président de la transition, nos attentes et nos préoccupations pour le bien des populations guinéennes », a dit Elhadj Fofana.

Faut-il le rappeler qu’avant de rencontrer les artisans, Dr Dansa Kourouma, en présence du ministre du Budget, Moussa Cissé, a clôturé les travaux de formation des membres du CNT sur le processus d’élaboration, d’adoption, d’exécution et de contrôle budgétaire. A cette occasion, le ministre du Budget a annoncé la tenue très prochaine du débat d’orientation budgétaire.

Abdallah BALDE pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS