Attaque à main armée à Siguiri : un jeune tué par balle, son sac emporté

Une nouvelle attaque meurtrière a été enregistrée dans la soirée d’hier, dimanche 17 juillet 2022, à Siguiri. Des inconnus ont abattu un jeune homme avant d’emporter son sac, qui contiendrait de l’argent.

Selon les informations recueillies par le correspondant de Guineematin.com à Siguiri, l’attaque a eu lieu aux environs de 19 heures. Bangaly Camara, 32 ans, tenancier d’un point de vente Orange money, rentrait à moto de son travail, lorsqu’il a été poursuivi par des individus armés, qui étaient également à moto. Les assaillants ont tiré sur leur cible avant de s’emparer de son sac à dos, qui contiendrait de l’argent, et prendre la fuite. La scène s’est déroulée tout près du domicile du lieutenant Sékou Keïta, de la police routière de Siguiri.

« Je venais juste de rentrer du service quand j’ai attendu un coup de feu. Etant de la police, je suis immédiatement sorti pour aller voir ce qu’il se passait. Arrivé au carrefour, j’ai trouvé un jeune étalé dans le sang. J’ai appelé la Brigade de recherches et le procureur de la République pour les informer.

Selon les témoins, la victime, qui rentrait du travail, a été poursuivie par des hommes armés. Ces derniers ont tiré sur lui et ont emporté son sac à dos contenant de l’argent. Ils ont pris le sac seulement, laissant sa moto là-bas », a expliqué le lieutenant Sékou Keïta.

Selon le lieutenant Abdoulaye Bachir Condé, médecin en service à l’hôpital préfectoral de Siguiri, la victime a reçu deux balles, dont une qui lui a traversé la vessie. « Vers 20 heures, j’ai reçu un appel de M. le procureur m’informant qu’une attaque à main armée a eu lieu à Télélagui. Arrivé sur les lieux, j’ai trouvé que la victime avait déjà l’âme. Il a reçu deux balles : une au bas ventre qui a traversé la vessie et une autre à la jambe. Nous avons dressé un rapport médical qui sera adressé au procureur », a fait savoir ce médecin gendarme.

Après le constat des services de sécurité, le corps de Bangaly Camara a été rendu à sa famille. Et une enquête a été ouverte pour tenter de retrouver ses assassins.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS