Mandiana : 15 présumés bandits présentés, des patrouilles mixtes lancées !

Les autorités militaires du camp Mady Kandji Diallo de Mandiana ont procédé à la présentation de 15 présumés bandits aux autorités dans la journée de ce mercredi, 20 juillet 2022. Ils ont été mis aux arrêts dans divers centres de loisirs en possession de divers objets présumés volés. La mairie s’est réjouie de ce coup de filet dans une localité où le taux de criminalité reste élevé, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Nouvellement muté à Mandiana à la tête du camp militaire, le Colonel Mamady Condé marque des points aux yeux des citoyens et des autorités locales. Selon l’officier supérieur de l’Armée, cette opération n’a été possible que grâce à la bonne collaboration des populations de Mandiana.

« C’est suite aux renseignements de la population que nous avons réussi ces coups de filets, notamment l’arrestation de ces 15 présumés bandits. Ce sont ces gens qui menacent la population à Kankan, Siguiri, et Mandiana. Nous ne sommes pas des gendarmes ou des policiers, c’est à eux de faire le travail d’officier de police judiciaire dans cette affaire. Mais ce qui reste clair, nous les avons tous pris dans les motels avec des motos et des moteurs (groupes électrogènes, ndlr) volés », a expliqué le Colonel Condé.

L’occasion a été mise à profit pour annoncer le lancement de patrouilles pour freiner la criminalité qui sévit dans cette partie de la Haute Guinée, grande zone minière. « Nous travaillons avec les citoyens, nous sommes avec toutes les forces de défense et de sécurité. Nous avons mis en place des patrouilles nocturnes et diurnes tant en ville que le long des frontières. Nous avons tous entendu ces jeunes malfrats. Aucun d’eux n’est de Mandiana. Ils sont tous là pour voler et brigander la population. Et tant que nous serons là, nous ne baisserons pas les bras. C’est pourquoi nous demandons aux jeunes de nous aider à travailler parce qu’on ne travaille pas avec les diables, mais avec les citoyens qui nous donnent des renseignements », a-t-il lancé.

Pour sa part, le maire de la commune urbaine de Mandiana, Ibrahima Sira Diakité a exprimé toute la satisfaction des citoyens face aux actions des militaires. « Si aujourd’hui ils ont mis aux arrêts ces gens, nous sommes vraiment très contents d’eux, ravis du commandant du camp. Depuis qu’il est venu ici, on a vu du changement et à chaque fois qu’il arrête des présumés bandits, il nous prend à témoin. Si vous voyez que la population dort en paix, c’est qu’eux sont débout. Ils ont pris les devants. Aujourd’hui, nous avons tenu une réunion à la commune pour commencer les patrouilles mixtes nocturnes avec la police et la gendarmerie. Ces patrouilles commencent aujourd’hui même. Donc, nous sommes très contents de lui », a laissé entendre le maire.

De Mandiana, Mamady Konoma Keita pour Guimeematin.com

Tel : 625 81 03 26

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS