Coyah : le corps de Yamoussa Sylla retrouvé sur le chantier de l’échangeur du Km36

Le corps de Yamoussa Sylla a été découvert tôt ce dimanche, 24 juillet 2022, dans un tunnel du chantier de l’échangeur en construction à Sanoyah-km 36, relevant de la préfecture de Coyah. Le jeune homme, âgé d’une vingtaine d’années, marié à une femme, serait mort suite à une chute, a appris un reporter que Guineematin.com a dépêché sur place.

Selon son épouse, jointe par le téléphone retrouvé sur lui, la victime est un citoyen domicilié dans la commune urbaine de Coyah.
Sur le site de la société de construction de l’échangeur, où le corps du jeune homme a été retrouvé, la brigade de recherche de la gendarmerie de Coyah, les agents de la protection civile et les médecins légistes étaient mobilisés. Ils ont constaté que la victime saignait au niveau de ses oreilles.
Interrogé par un reporter de Guineematin.com, Morciré Camara,  conseiller à la commune rurale de Manéah et président de la sécurité, a expliqué que le téléphone retrouvé sur Yamoussa Sylla a permis d’alerter ses proches.
« C’est à  7 heures que j’ai reçu un appel me disant qu’un corps a été découvert sur le chantier de l’échangeur par des femmes vendeuses en partance pour le marché. C’est ainsi qu’on est venus sur les lieux pour constater les faits. Pour le moment, aucun citoyen de notre localité n’a dit qu’il connaît le jeune.  Mais on a retrouvé un téléphone sur lui dans lequel il y avait le numéro de sa femme qui nous a dit son nom et sa résidence », a dit Morciré Camara.
De son côté, Dr Mamadou Sidy Diallo, médecin légiste à l’hôpital préfectoral de Coyah, a expliqué ce qu’il croit être les raisons de la mort du jeune homme.
« Sur les lieux, on a trouvé un corps sans vie sur lequel on a constaté un traumatisme crânien. Il y a eu des lésions au niveau du cou, mais pas de lésions au niveau de l’abdomen et des autres membres. C’est une chute sur sa propre hauteur. Mais, seuls les  spécialistes pourront confirmer les causes de son décès », a déclaré le médecin légiste.
Il est à noter que sur la victime, les autorités ont retrouvé une somme de 178 mille 500 francs guinéens, un téléphone simple, une montre et un papier où était écrit un devis de matériaux de construction.
Malick Diakité pour Guineematin.com
Tel : 626-66-29-27 
-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS