Conakry : Hawaou Diallo blessée par balle à Nasroulaye (Ratoma)

« J’étais en train de me tresser au salon, avec mon amie, quand quelque chose est tombée sur mon dos. J’ai vérifié, il y avait du sang… Madame Diallo qui était là est venue me secourir pour m’envoyer à l’hôpital… Le médecin nous a dit que c’est impossible d’extraire la balle parce qu’elle est en profondeur… »

Elève de la 8ème année au collège ‘’Hadja Kadiatou Seth’’ de Coyah, Hawaou Diallo est actuellement en vacance à Conakry. Mais, dimanche dernier, 31 juillet 2022, elle a été blessée par balle à Sékhouna, un secteur du quartier Nasroulaye, dans la commune de Ratoma. Et, selon les informations confiées à Guineematin.com, cette orpheline était en dans un salon de coiffure quand elle a été atteinte par une balle à l’épaule. C’était aux environs de 18 heures.

« J’étais en train de me tresser au salon, avec mon amie, quand quelque chose est tombée sur mon dos. J’ai vérifié, il y avait du sang. Ensuite, madame Diallo qui était là est venue me secourir pour m’envoyer à l’hôpital », a expliqué Hawaou Diallo.

Aux dernières nouvelles, la balle se trouve encore dans l’épaule de Hawaou Diallo. « Le médecin nous a dit que c’est impossible d’extraire la balle parce qu’elle est en profondeur », a confié un membre de la famille de cette orpheline de 13 ans.

A rappeler que 5 morts et plusieurs blessés (dont certains par balle) ont été enregistrés la semaine dernière à Conakry, lors des échauffourées qui ont éclaté entre les forces de l’ordre et des groupes de manifestants sur l’axe Hamdallaye-Kagbelen.

Malheureusement, on apprend que plusieurs quartiers de la Commune de Ratoma sont toujours victimes d’exactions attribuées aux agents des forces de défense et de sécurité. C’est notamment le cas hier à Hamdallaye et à Wanindra où des habitants décrivent des situations très difficiles.

À suivre !

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS