Conakry : lancement officiel de la campagne de sensibilisation sur la sécurité maritime

C’est au port de Boulbinet, situé dans la commune de Kaloum, que le lancement officiel de la campagne de sensibilisation sur la sécurité maritime a débuté ce mercredi, 03 août 2022. Le but était de rappeler aux acteurs concernés les enjeux liés à la sauvegarde de la vie humaine en mer. La cérémonie a connu la présence du Premier ministre par intérim, Bernard Gomou ; le ministre des Infrastructures et des Transports, Yaya Sow ; des responsables de la Marine marchande, des transporteurs et les populations riveraines dudit port, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

La présente campagne de sensibilisation sur la sécurité maritime est destinée aux populations riveraines et insulaires, aux entrepreneurs de transport par mer, aux agents des forces de défense et de sécurité, aux entités publiques concernées par la sécurité maritime en vue d’offrir des conditions sécuritaires optimales aux usagers de la navigation maritime et fluviale. En plus de la sensibilisation, l’activité a été marquée par la distribution de gilets de sauvetage ; mais, surtout un accent particulier a été mis sur leur port obligatoire.

Yaya Sow, ministre des Infrastructures et des Transports

« Des efforts financiers importants ont été consentis pour mettre gracieusement ces gilets à la disposition de nos populations. Mais, acquérir les gilets est une chose, en faire bon usage en est une autre. C’est pourquoi, vous me permettrez de saisir cette occasion solennelle pour inviter les chefs de ports, les forces de défense et de sécurité affectées aux différents débarcadères, les propriétaires des embarcations à redoubler de vigilance et de rigueur pour le respect des consignes de sécurité, surtout en cette période des grandes pluies où les risques d’accidents sont particulièrement élevés », a dit le ministre Yaya Sow.

Par ailleurs, le ministre des Infrastructures et des Transports a rappelé que les gilets doivent être exclusivement utilisés pendant les traversées. Et, de ce fait, ils ne doivent pas être revendus comme cela arrive souvent, parfois en dehors de nos frontières. « Cette pratique doit être combattue et réprimée avec la plus grande fermeté ; et, leurs auteurs poursuivis par les juridictions compétentes », a-t-il martelé.

De 30 à 45 000 gilets seront distribués sur près d’une centaine de ports et débarcadères pour permettre aux passagers des embarcations d’en disposer suffisamment. Le directeur de la marine marchande, Mamoudou Diallo, se réjouit de cette initiative et salue la forte mobilisation des populations pendant cette journée de sensibilisation et de distribution de gilets.

Mamoudou Diallo, Directeur national maritime marchande

« Le grand enseignement que l’on tire cette année, c’est que chaque année la mobilisation est encore plus importante. Cela prouve que nos concitoyens sont conscients des enjeux liés à la problématique de la sécurité de la navigation maritime. Il y a quelques années, nous comptions malheureusement beaucoup de victimes dans nos eaux et dans nos fleuves. Mais, avec la conjugaison des efforts des uns et des autres ici, ce fléau est en train d’être graduellement jugulé. Donc, je me félicite de la forte mobilisation, de l’engouement que cet événement a suscité aussi bien de la part des usagers, des responsables, ainsi que de vous les médias sur lesquels nous comptons énormément… Cette sensibilisation doit faire l’objet d’une sorte d’union sacrée pour que chacun y mette du sien. Une vie perdue en mère est une vie de trop perdue, nous n’avons pas le droit d’avoir des concitoyens qui perdent leurs âmes, qui perdent leurs vies en mer et qui sont à la quête d’un devenir meilleur… Le second sujet sur lequel je voulais revenir justement en parlant d’embarcation, c’est que la sécurité ne concerne pas seulement le gilet, elle concerne aussi ces moyens navals, ces pirogues, ces embarcations. Il faut que nous nous impliquions davantage, nous sommes déjà en train de le faire pour que les normes techniques soient à la hauteur des investissements que nous sommes en train de réaliser en ce moment pour que le transport maritime soit un transport sûr pour tout le monde », a indiqué Mamoudou Diallo.

À noter que c’est le Premier ministre par intérim, Bernard Gomou, qui a procédé à la première distribution officielle des gilets de sauvetage.

Mamadou Yahya Petel Diallo pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS