Guinée : le FNDC alerte sur « la possibilité qu’une dictature militaire se pérennise au pouvoir »

Dans un communiqué rendu public ce mercredi, 03 août 2022, le front national pour la défense de la constitution (FNDC) a dénoncé la reconduite des « pratiques abjectes et nauséabondes » du pouvoir en Guinée. Ce mouvement citoyen accuse le CNRD (la junte militaire au pouvoir en Guinée depuis le 05 septembre dernier : ndlr) d’aspirer à l’écrasement total des contre-pouvoirs et à un contrôle des richesses nationales pour prendre en otage l’avenir du peuple de Guinée.

Par ailleurs, le FNDC a alerté l’opinion publique sur « la possibilité qu’une dictature militaire, répressive et corrompue se pérennise au pouvoir ». Et, il a invité les investisseurs et les sociétés minières à observer « un moratoire sur tous les contrats miniers et toute forme de coopération économique qui implique le CNRD et son gouvernement ».

Guineematin.com vous propose ci-dessous l’intégralité de ce communiqué du FNDC.

En complicité avec les membres du gouvernement et le CNT, la nébuleuse du CNRD a fini par détourner la transition en reconduisant les pratiques abjectes et nauséabondes du pouvoir. En s’instituant comme instance suprême de la transition, ils aspirent à l’écrasement total des contre pouvoirs et à un contrôle sur les richesses nationales, prenant ainsi en otage l’avenir de tout un peuple.

La possibilité qu’une dictature militaire, répressive et corrompue se pérennise au pouvoir est de plus en plus réelle en Guinée. Ainsi, le FNDC est déterminé à assumer la responsabilité qui l’incombe et invite ce faisant tout le corps diplomatique accrédité en Guinée, les investisseurs et les sociétés minières à tirer les leçons de l’instabilité politique, sociale et juridique encouragée par le CNRD et le gouvernement.

Au nom de la responsabilité sociale qui incombe aux sociétés minières, le FNDC appelle à un moratoire sur tous les contrats miniers et toute forme de coopération économique qui implique le CNRD et son gouvernement. Nous rappelons aux entreprises minières et aux investisseurs que le pouvoir du CNRD est illégal et illégitime, et donc qu’il ne peut engager moralement et juridiquement l’État guinéen et son peuple de Guinée. En vue de préserver nos intérêts mutuels à moyen et à long terme, le FNDC invite les sociétés minières et les investisseurs à la vigilance et à un sens élevé de la responsabilité. Dans le cas contraire, les sociétés minières et les investisseurs nationaux et étrangers assumeront la responsabilité quant à une possible annulation de tous les contrats signés avec le CNRD et son gouvernement par les futures autorités légales et légitimes.

Nous tenons au renforcement de la coopération économique et politique entre la Guinée et ses partenaires. Toutefois, seul un cadre institutionnel légal et légitime peut assurer et garantir nos intérêts mutuels et permettre à la Guinée de déployer une diplomatie économique au service de sa population.

Dans les prochains jours, nos avocats adresseront une lettre à toutes les compagnies minières et aux représentations diplomatiques afin de les inviter à assumer leur responsabilité sociale et morale face à la situation de crise qui prévaut en Guinée.

Le FNDC et ses alliées appellent la CEDEAO et toute la communauté internationale à prendre des mesures économiques et politiques fortes et ciblées afin de prévenir la pérennisation d’une dictature militaire, répressive et corrompue en Guinée.

Ensemble unis et solidaires, nous vaincrons.

Conakry, le 03 aout 2022

Coordination Nationale du FNDC

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS