Guinée : l’ancien ministre de la sécurité, Damantang Albert Camara, recouvre sa liberté

Accusé de « corruption, détournement de deniers publics, blanchiment de capitaux et enrichissement illicite », Damantang Albert Camara, ancien ministre de la sécurité, est sorti de prison ce mercredi, 10 août 2022. Il était détenu à la maison centrale de Conakry depuis le 21 avril dernier, après son inculpation par la chambre de l’instruction de la CRIEF (cour de répression des infractions économiques et financières).

Selon les informations confiées à Guineematin.com, la libération de Damantang Albert Camara fait suite à l’arrêt rendu le 29 juillet dernier par la chambre pénale de la Cour Suprême en sa faveur. Dans cet arrêt, la Cour avait déclaré « irrecevable » le recours du parquet spécial de la CRIEF qui s’était pourvu en cassation pour empêcher l’exécution d’un arrêt de la chambre de contrôle de l’instruction qui ordonnait la mise en liberté de l’ancien ministre de la sécurité.

A noter que Damantang Albert Camara une caution d’un milliard de francs guinéens pour recouvrer sa liberté. Mais, il reste tout de même sous contrôle judiciaire en attendant son procès devant la CRIEF.

Mamadou Baïlo Keïta pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS