Kankan : au moins 6 portés disparus dans un naufrage sur le fleuve Milo à Diankana

Le drame est survenu dans la soirée d’avant-hier lundi, 08 août 2020, dans le district de Diankana, relevant de la sous-préfecture de Karifamoriah, à environ 10 kilomètres de Kankan. Une pirogue a chaviré sur le fleuve Milo avec à son bord 30 personnes. Six des occupants de la pirogue sont portés disparus, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Selon nos informations, c’est aux environs de 17 heures GMT que la pirogue, surchargée, a chaviré. A son bord, une trentaine de personnes qui revenaient d’une cérémonie religieuse organisée à la grande mosquée de Diankana par le patron de Noureddine Islam, Cheick Souleymane Sidibé, dit Karamo Solo, pour célébrer la fête du nouvel An musulman (Achoura). Quelques 24 passagers ont réussi à s’en sortir.

Sur les circonstances du drame, le président du district de Diankana, Mamady Kakoro, a expliqué ce qui s’est passé. « Ils étaient en grand nombre pour traverser le fleuve Milo pour se rendre à Diansoumana après avoir assisté à la célébration de la fête de Achoura qui marque la fête de fin de l’année musulmane, organisée par Karamo Solo à la grande mosquée de Diankana. Trente (30) passagers et leurs bagages étaient à bord de la pirogue. Avec cette surcharge, la pirogue n’a pas pu tenir et a finalement chaviré. Mais par la grâce de Dieu, nous avons pu repêcher vingt-quatre parmi eux. Jusque-là, les six autres restent introuvables », a fait savoir l’élu local.

Selon d’autres témoignages recueillis sur place, les causes de ce naufrage serait liées à un vent violent et à une pluie qui s’abattait sur le village dans la soirée du lundi. Les recherches se poursuivent toujours pour tenter de retrouver d’éventuels survivants

De Kankan, Souleymane Kato Camara pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS