Une mission du MATD aux sièges des partis politiques : « il faut décanter cette histoire de partis politiques », dit Abdoulaye Kourouma

Le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation (MATD) compte envoyer, à partir du 16 août prochain, une mission dans les sièges des partis politiques. Le but de cette mission est, entre autres, de s’assurer de la conformité des activités et du fonctionnement des partis politiques avec les textes de lois en vigueur en Guinée. Cette mission suscite déjà des interrogations chez certains observateurs de la vie politique guinéenne. Mais, pour Abdoulaye Kourouma, le président du RRD (Rassemblement pour la Renaissance et le Développement), cette mission est la bienvenue.

Dans un entretien accordé à Guineematin.com ce jeudi, 11 août 2022, ce leader politique a souhaité que cette mission puisse décanter la situation des partis politiques en Guinée. Il assure que beaucoup de « leaders » ont leurs partis dans le sac. Et, ils ne sont visibles que quand les partis politiques sont invités à des rencontres officielles.

« Au niveau de notre parti (RRD), personnellement, nous avons accueilli ce communiqué à bras ouverts. Nous allons même leur adresser une note pour leur dire que nous sommes disposés à recevoir la mission. Ce qui est normal, au-delà de ce que les gens peuvent analyser, il faut aujourd’hui décanter cette histoire de partis politiques. Parce que vous avez des individus qui se promènent avec des papiers, un soi-disant agrément, mais ils n’ont ni siège, ni compte bancaire, ils n’ont jamais participé à une élection, ils ne tiennent pas des réunions ni extraordinaires, ni des assemblées. Et, ils se disent partis politiques. Lorsqu’il y a une invitation ou une convocation des partis politiques, vous allez voir que la salle est remplie par des gens… Il y a beaucoup de gens qui se disent leaders politiques, mais même vous les journalistes vous ne les connaissez pas. Donc, j’accueille cette décision du MATD à bras ouverts. Il n’est jamais trop tard pour décanter. Donc, nous sommes prêts à coopérer avec la mission et on sera disposé à donner tout ce que la mission demandera comme information. Je crois que ce n’est pas la première mission. Au temps d’Alpha Condé, une mission était sortie au compte du ministère de l’administration du territoire pour visiter les sièges des partis politiques. Cette mission avait demandé entre autres les PV (procès-verbaux) des partis politiques, leurs numéros de compte. Et, c’était une très bonne chose pour nous, même si cette mission s’était limitée seulement à l’inspection », a indiqué Abdoulaye Kourouma.

Mamadou Baïlo Keïta pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS