La présélection pour la participation à la 4ème édition du Salon des Entrepreneurs de Guinée (SADEN) lancée

La présélection au compte de la quatrième (4ème) édition du Salon des entrepreneurs de Guinée (SADEN) se tient ce samedi, 13 août 2022, dans un réceptif hôtelier de Conakry. Trente (30) entreprises en compétition présentent leurs projets à un jury chargé de sélectionner, selon des critères établis, les huit (8) meilleures qui vont s’affronter en finale. La cérémonie se tiendra pour toute la journée de ce samedi, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

C’est parti pour une journée marathon durant laquelle trente (30) entreprises, divisées en trois (3) catégories, vont présenter leurs projets dans l’espoir d’être parmi celles qui vont disputer la finale de la quatrième édition du salon des entrepreneurs de Guinée (SADEN) prévue le 13 octobre à Conakry. Le thème retenu cette année est « l’entreprenariat féminin, moteur de développement socio-économique et de la croissance inclusive ».

Boubacar Diallo, membre de l’équipe SADEN

Boubacar Diallo, membre de l’équipe SADEN, a apporté des détails sur ce qui est prévu au cours de cette journée. « Aujourd’hui, c’est la présélection des entreprises. Il y a 30 entreprises présentes. Nous avons 3 catégories de sélection : la catégorie Agrobusiness qui a commencé ce matin ; dans l’après-midi, il y aura la catégorie Digitale, et la catégorie Culture et Divertissement. Dans la première catégorie, Agrobusiness, nous aurons quatre (4) entreprises qui seront en finale. Dans les autres catégories, il y aura deux entreprises pour chaque catégorie. La période de la présélection va durer toute la journée d’aujourd’hui et parmi toutes les entreprises qui ont soumissionné, nous avons présélectionné 30 », a-t-il expliqué Boubacar Diallo, tout en précisant que l’annonce des huit (8) finalistes sera faite le 17 août prochain.

Pour départager les 30 entreprises candidates, le salon des entrepreneurs de Guinée a mis en place un certain nombre de critères. Elhadj Boubacar Dansoko, un des trois (3) membre du jury dans la catégorie Agrobusiness, est revenu sur les critères qui vont départager les concurrents.

Elhadj Boubacar Dansoko, membre du jury

« Nous avons plusieurs critères, notamment sur l’innovation du projet, sur la viabilité financière du projet, sur l’originalité des projets et sur la présentation, le speech, etc. Donc, ce sont des critères qui nous permettent de choisir finalement quatre (4) candidats qui seront le jour-j présents sur le domaine de l’Agrobusiness et qui pourront faire cela dans la grande salle », a-t-il indiqué.

Candidate au prix de l’entreprise de l’année, Mariam N’gamet Youla, gérante de ADASY GROUP, souhaite mettre en place une chaîne d’approvisionnement durable. Et si elle remporte le prix, elle ambitionne d’atteindre les grandes industries pour pouvoir vendre ses produits à travers le monde.

Mariam N’gamet Youla, gérante de ADASY GROUP

« Pour le prix du SADEN 2022, nous sommes dans l’optique de mettre en place une chaîne d’approvisionnement durable à trois (3) dimensions : cosmétique, agro-alimentaire, et pharmaceutique, qui s’appelle Touguidi. Touguidi repose sur la production et la transformation d’huile de palme et de l’huile de palmiste qui est d’ailleurs très demandée dans les grandes industries du monde entier. Mes attentes, à travers le salon de l’entreprenariat, c’est de pouvoir atteindre les grandes industries qui transforment ce produit brut en pas mal de produits qui sont demandés sur le marché dans le monde entier. Vous savez autant que moi que la terre ne ment jamais et que l’agriculture est sans doute l’un des plus sûrs chemins vers une expansion économique et sociale. Notre seul objectif aujourd’hui est de créer une chaîne d’approvisionnement durable pour aller vers une grande industrialisation. Nous avons une plantation de 14 hectares avec 1200 têtes de palmistes et si nous obtenons le prix de la meilleure entreprise, nous allons renforcer notre production, faire une production de qualité pour bien-sûr pouvoir mettre à l’évidence cette chaîne d’approvisionnement durable », a-t-elle fait savoir.

À noter qu’en plus de l’accompagnement sur les aspects techniques des projets pour un an, le Salon des entrepreneurs de Guinée (SADEN) offre une enveloppe de 30 millions GNF à chaque lauréat. Ils pourront également être inscrits sur d’autres programmes avec des structures évoluant dans le même domaine.

Mamadou Yahya Pétel Diallo et M’ballou Fatoumata Souaré pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS