Assomption à N’Zérékoré : « Si nous voulons aller au ciel comme notre mère, il faut faire la volonté de Dieu », Abbé Jacques Haba

A l’image de leurs coreligionnaires de Guinée, les fidèles chrétiens catholiques de N’zérékoré ont célébré hier, lundi 15 août 2022, la fête de l’Assomption. A la Paroisse Cœur Immaculé de Marie, les fidèles se sont réunis dans la salle des ordinations pour commémorer cette solennité qui marque la montée au ciel de la vierge Marie, mère de Jésus Christ. Et, dans son homélie, Abbé Jacques Haba, a invité les chrétiens à s’assumer, rapporte le correspondant de Guineematin.com à N’zérékoré.

C’est dans la joie et l’allégresse que les fidèles chrétiens ont communié à la Paroisse Cœur Immaculé de Marie pour célébrer l’Assomption.

Abbé Jacques Haba, vicaire général de la cathédrale de N’Zérékoré

« Frères et sœurs en Christ, nous sommes là pour rendre grâce au seigneur pour la merveille de l’Assomption. Nous sommes là pour dire au seigneur que nous attendons que nous aussi nous puissions être auprès de toi, comme Marie l’est aujourd’hui. Aujourd’hui, c’est la fête du Oui au oui de Marie ou la fête du Oui de Dieu au oui de Marie. Marie était la première à dire à Dieu que ta volonté soit faite. Et, aujourd’hui, en faisant montée Marie au ciel, Dieu lui dit : parce que tu as fait ceci et cela. Parce que tu as été d’accord pour que je puisse réaliser ton dessein d’amour bienveillant, moi aussi je te dis oui. Entre dans le ciel », a révélé le père Jacques Haba dans son homélie.

S’adressant aux fidèles chrétiens, surtout au 25 baptisés (dont 11 filles), l’Abbé Jacques Haba leur a invité à assumer leur choix.

« Frères et sœurs et surtout chers amis jeunes, vous qui allez recevoir le baptême ou la première communion pour être désormais des fidèles du Christ, devenez  apôtres du Christ partout où vous serrez. Vous allez dire oui tout à l’heure à Jésus, à Dieu le Père, à l’esprit Saint que votre Oui soit sans retour. Le Christ ne vous trompera pas… En venant de plus en plus à la chapelle aujourd’hui parce que vous voulez avoir le baptême, mais demain vous ne viendrez plus sous prétexte que tout est fini. Au contraire, c’est maintenant que tout commence. Vous n’êtes pas chrétiens baptisés aujourd’hui, vous devez le devenir chaque jour. Frères et sœurs voilà pourquoi le oui de Marie, notre mère, doit être notre oui  aujourd’hui. Quand on dit Oui aujourd’hui, on doit être capable de respecter son Oui. Si nous voulons aller au ciel comme notre mère, il faut faire la volonté de Dieu exprimée par son fils, Jésus Christ », a conseillé l’Abbé Jacques Haba.

A noter que la célébration de cette solennité était caractérisée par la récitation du chapelet, prières, chants de louanges d’adoration et des offrandes.

De N’Zérékoré Foromo LAMAH pour Guineematin.com

Tél :+224620166816/666890877

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS