Manifestation à Matoto : la garde communale réclame 9 mois de salaire

« 9 mois sans salaire ! Le maire, Mamadouba Tos Camara ne fait que nous mentir ! », criaient les agents de la garde communale fortement mobilisés dans la matinée de ce mardi, 16 août 2022, devant la mairie de Matoto ; alors que plusieurs retraités étaient venus prendre leurs pensions. 

Venus aux alentours de 6 heures avec des banderoles « 9 mois sans salaire », ils ont barricadé la rentrée principale, prenant ainsi le contrôle du siège de la commune pour exiger le paiement de leurs salaires. 

Mamady Konaté, garde communal à Matoto

À en croire Mamady Konaté, la manifestation est aujourd’hui le seul moyen qui leur reste après avoir tout essayé. «  Depuis neuf mois, nous travaillons sans être payés. Le maire, Mamadouba Tos Camara ne fait que nous mentir et brandir des menaces tous les jours contre notre responsable, Aboubacar Makoura Camara. Il a promis de le faire disparaître, on prend à témoin tout le monde sur ses menaces du maire Mamadouba Tos Camara. Aujourd’hui, ils peuvent nous mettre à la porte, on ne sera pas contre ; mais, au moins, qu’ils nous donnent ce qu’ils nous doivent comme salaire ». 

Zenab Camara, garde communale Matoto

A la mairie de Matoto, ils sont 190 gardes communaux dont 15 filles. « Nous ne sommes pas nombreux. Avec une bonne volonté, ils peuvent nous aider. En plus, nous sommes tous des jeunes agents qui ne voulons que servir. On a longtemps gardé patience. Le moment est venu pour nous de nous battre afin d’obtenir notre droit », a indiqué Zenab Camara.

Peu avant l’arrivée du maire, les responsables du commissariat Central de Matoto ont réussi à convaincre les agents de garde communale de Matoto d’ouvrir le portail pour permettre aux personnes retraités bloquées dehors d’accéder à la commune.

Mamadou Tanou Bah pour Guineematin.com 

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS