Habitat : le ministre Ibrahima Sory Bangoura révèle « un programme de 1 662 logements sociaux »

Dans la journée de ce mercredi, 14 septembre 2022, le ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire, Colonel Ibrahima Sory Bangoura, a effectué une visite de terrain au niveau de plusieurs sites dédiés à la construction de logements sociaux à Conakry. Il était allé toucher du doigt l’état d’avancement des travaux sur les sites de Yimbaya-Tannerie (dans la commune de Matoto), de Sonfonia-Lac (dans la commune de Ratoma) et de la Cité ministérielle (dans la commune de Dixinn), rapporte Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

En compagnie de certains cadres de son département, le ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire a entamé sa visite par le site de Yimbaya-Tannerie. Sur ce site, il est prévu, par l’Etat guinéen, la réalisation de 376 logements en faveur des fonctionnaires. Et, au vu de l’évolution des travaux, Moya Condé, la directrice générale de l’agence guinéenne pour le financement du logement, a dit être rassurée.

Moya Condé, directrice générale de l’agence guinéenne pour le financement du logement

« L’évolution nous rassure bien. Comme vous le voyez derrière moi, nous avons 4 bâtiments qui sont presque finis, que nous allons livrer dans les brefs délais. Donc, ici, nous avons 4 bâtiments de 32 logements. Nous avons des F3 de 80 m². Donc, 2 appartements par palier que nous allons livrer bientôt », a-t-elle indiqué.

De Yimbaya-Tannerie, le ministre Ibrahima Sory Bangoura et sa suite se sont rendus sur le site de Sonfonia-Lac. Dans cet endroit, plusieurs projets de construction de logements sociaux sont en train d’être réalisés par des entreprises locales évoluant dans les BTP. Il y est prévu des centaines de logements sociaux dont des immeubles et des villas témoins.

Ousmane Yansané, directeur général de SEMYG construction

« Le souci aujourd’hui, c’est d’accompagner le gouvernement à résorber le déficit en logements sociaux auquel tient à cœur vaillant le président de la Transition. C’est le souci réel qui nous anime. Ensuite, promouvoir l’insertion des jeunes », a dit Ousmane Yansané, PDG d’une des sociétés en charge de la construction de ces logements sociaux.

Partout où le ministre de l’habitat est passé, les travaux sont en cours pour la construction des logements. Les ouvriers sont à pied d’œuvre sur les travaux. C’est le cas à la cité ministérielle où le ministre a bouclé sa présente tournée.

Sur ce site, il est prévu la réalisation de 30 bâtiments de logements sociaux. Et, selon Adama Bah, le Directeur du projet aménagement et reconstruction de ladite cité, le délai contractuel de 8 mois sera respecté.

Adama Bah, directeur du projet aménagement reconstruction de la cité ministérielle de Dixinn

« Comme il y a trois sites ici, certains sont à 60% ; et, 40 et 50 % pour d’autres. Nous les rassurons que nous allons respecter le délai de 8 mois que nous avons signé avec le gouvernement. Nous avons encore 6 mois devant nous. Nous rassurons que nous avons toutes les compétences possibles et le personnel possible pour la réalisation des travaux », a-t-il rassuré.

Doter les fonctionnaires de logements sociaux intégrés dans un cadre urbain comprenant des logements de haut et moyen standing et des équipements collectifs variés, c’est la volonté affichée par le gouvernement de la Transition, à travers le département de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire. Des lieux de culte, des écoles, des lieux de commerces, des aires de sports et de jeux, des espaces verts et des équipements administratifs seront offerts aux éventuels bénéficiaires. Et, pour le ministre Ibrahima Sory Bangoura, ces constructions font partie des priorités de son département.

Colonel Ibrahima Sory Bangoura, ministre de l’urbanisme, de l’habitat et de l’aménagement du territoire

« Le but principal, c’est de voir l’évolution des travaux sur le terrain. Mais, je voudrais rappeler que ce programme s’inscrit dans le cadre de la feuille de route du ministère de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire. Donc, ça fait partie des priorités. C’est pourquoi, après un mois de mon installation, il fallait faire un point de situation sur ces sites. Mes impressions sont bonnes, parce que je vois que les travaux évoluent, malgré qu’il y a quelques difficultés et qui peuvent être réglées. Mais, il y a une volonté affichée d’avancer et d’être dans les délais… Je voudrais bien dire au peuple de Guinée que la volonté du CNRD est de faire en sorte que chaque citoyen ait un toit. Mais, ça se fera progressivement. C’est ce programme là qui a commencé. C’est un programme qui prévoit 1662 logements sociaux et 64 hectares d’aménagement et de viabilisation. Donc, ce n’est qu’un début, nous allons voir d’ici la fin de l’année ce que ça va donner ; et puis, progressivement, on essaiera de continuer à satisfaire les populations », a indiqué le Colonel Ibrahima Sory Bangoura.


Ansou Baïlo Baldé pour Guineematin.com

Tel : 622 56 11 82

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS