Procès des massacres du 28 septembre 2009 : le PEDN veut « un procès équitable »

Le parti de l’espoir pour le développement national (PEDN) a tenu son assemblée générale hebdomadaire ce samedi, 17 septembre 2022. Et, au cours de cette rencontre hautement politique, le chargé de communication dudit parti, Mohamed Cissé, a exprimé la position du PEDN sur le procès des massacres du 28 septembre 2009 en Guinée. Ce procès s’ouvrira à Conakry le 28 septembre prochain. Et, Mohamed Cissé souhaite que toutes les parties aient droit à tous les instruments que la loi leur confère pour se défendre dans cette affaire. Ce cadre du parti de Lansana Kouyaté (ancien Premier ministre) veut d’un procès équitable et minutieusement déroulé.

Mohamed Cissé, responsable cellule de Com PEDN

« Vous savez que c’est tout le peuple qui est demandeur de ce procès, parce que c’est une page noire de notre histoire. Il est extrêmement important que les Guinéens sachent comment cet évènement s’est déroulé, qu’est-ce qui s’est passé, qui est responsable de quoi et qui est victime de quoi. Nous saluons cette initiative, nous sommes prêts à accompagner le processus. Nous demandons à l’ensemble des acteurs judiciaires de faire en sorte que l’ensemble des acteurs bénéficient des mêmes droits. Que celui qui est accusé d’être bourreau puisse avoir tous les instruments que la loi lui confère pour se défendre. Que ceux qui se plaignent aussi pour dire qu’ils sont victimes, que toutes les opportunités leur soient offertes pour se défendre. Que ce soit un procès équitable, minutieusement déroulé afin que la Guinée fasse au moins la lumière sur un événement de taille qui fait encore la divergence par rapport à toutes ces questions », a indiqué Mohamed Cissé devant les militants du PEDN.

Mamadou Yahya Petel Diallo et Ibrahima Bah pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS