Conakry : malvoyant, Alpha Oumar Cissé demande de l’aide pour son projet de fabrication de craies

Alpha Oumar Cissé, diplômé en Droit des affaires, originaire de la préfecture de Mamou, est un jeune malvoyant qui souhaite évoluer dans l’entreprenariat à Conakry. Il est le coordinateur du projet dénommé « Star Chalk » qui consiste à fabriquer de la craie et la revendre aux écoles, universités et instituions d’enseignement supérieurs. Rencontré par un reporter de Guineematin.com ce samedi, 24 septembre 2022, à son domicile à Koloma 2, dans la commune de Ratoma, le jeune homme a présenté son projet avant de demander de l’assistance pour qu’il puisse tirer son épingle du jeu.

Selon Alpha Oumar Cissé, la création de « Star Chalk », fait suite à une rupture de craies qu’il a constaté dans le pays l’année dernière. Chose qui l’a poussé à mettre en place son projet pour aider son pays. « Star Chalk, c’est un projet qui consiste à mettre une unité de production de craies chez nous ici. Vous n’êtes pas sans savoir qu’il y a eu rupture de craies sur le marché guinéen. C’est là que m’est venu à l’idée d’agir très vite pour pouvoir investir dedans. Un jour, je parlais avec ami qui m’a parlé de la fabrication de craies, et l’année dernière, il y a eu rupture. Il y a déjà deux ans qu’il m’en a parlé. Mais, comme il y a eu la rupture l’année dernière, il m’a dit que c’était le moment d’agir. Au début de l’année scolaire 2021-2022, la craie se vendait à 5 000GNF la boîte. Mais après 3 mois, il y a eu augmentation et la boîte qui se vendait à 10 000 GNF. Je me suis dit que je ne peux pas rester les bras croisés et qu’il était temps d’agir. C’est de là qu’est venue l’idée », a-t-il fait savoir.

Aujourd’hui, c’est un projet qui lui tient à cœur. Alpha Oumar Cissé compte mettre son projet au service de son pays. Même si son produit n’est pas encore disponible sur le marché guinéen, il a déjà commencé à tisser des contacts au niveau des écoles et universités. Et il vend une boîte de craies à 8 000 GNF. « Mes produits ne se trouvent pas encore sur le marché. Je n’ai fait que produire les échantillons pour aller les montrer à certaines autorités communales de l’éducation et certaines écoles privées qui ont beaucoup apprécié et j’attends leur retour. Ils ont tous pris mon contact pour pouvoir me rappeler et j’espère qu’ils vont le faire. Moi, je vends le carton. Il y a 30 boîtes dans chaque carton, en raison de 8 000GNF par boîte, contrairement à ce qui se vend sur le marché à 10.000 GNF. Et aujourd’hui, je peux fabriquer plus de 4 cartons par jour. Je fabrique ces craies à base du carbonate de calcium avec quelques ingrédients qui se trouvent sur le marché pour lubrifier ma machine », a indiqué Alpha Oumar Cissé.

Alpha Oumar Cissé, Coordinateur du projet Star Chalk

Tout entrepreneur a un rêve dans la vie pour faire prospérer son entreprise. Alpha Oumar Cissé a exprimé ses ambitions tout en encourageant les personnes porteuses de handicap. « J’ai des rêves, et ces rêves se situent à deux niveaux. Le premier, c’est d’inciter mes amis qui sont porteurs de handicaps d’agir et d’agir encore. C’est le moment d’agir. La réussite vient souvent au bout de l’effort. C’est vrai que souvent, quand nous partons chercher de l’emploi, nous sommes victimes de discrimination. Moi, j’ai eu mon premier stage, j’ai été beaucoup assisté. C’est de leur dire de se battre pour pouvoir réussir. Actuellement, j’ai deux attestations de stage à mon actif, tous dans le domaine de la juridiction. Le second rêve, je veux demander une assistance aux partenaires, aux écoles, universités, institutions qu’elles soient privées ou publiques qui évoluent dans l’enseignement. Je souhaite qu’elles m’assistent dans ce projet. C’est-à-dire acheter les craies ou m’assister à la production. Aux parents d’élève et aux élèves également, de faire confiance en nous pour acheter nos produits. Parce que ce sont des craies qui ne dégagent pas assez de poussière. Parce que les craies qui dégagent énormément de poussière infectent à la longue la vision des enseignants », a-t-il fait savoir.

Enfin, le jeune malvoyant sollicite l’assistance des autorités du pays, des ONG, pour l’aider à exceller dans son projet. « Je demande au ministère de la promotion féminine, de l’enfance et des personnes vulnérables de me venir en aide de façon technique et financière. Techniquement, il peut nous aider à avoir les partenaires. Quant au ministère de l’enseignement technique et de la formation professionnelle et celui de l’enseignement supérieur, c’est de tisser un partenariat pour pouvoir approvisionner les écoles et universités en craies », a lancé Alpha Oumar Cissé.

Pour toute personne qui souhaite apporter son soutien au projet de monsieur Alpha Oumar Cissé, il est joignable aux numéros de téléphone suivants : +224 623 26 69 03 / +224 664 66 75 95.

Mohamed Guéasso DORÉ pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS