Dr Ousmane Doré prévient : « nous avons tous intérêt à ce que cette transition réussisse »

En marge d’un séjour à Kindia, Dr Ousmane Doré, président du Mouvement national pour le développement (MND), estime que le dialogue est la seule issue pour permettre à la Guinée de sortir de l’impasse actuelle. Il invite les acteurs, surtout les politiciens, à venir autour de la table pour parler de notre pays. Il l’a dit hier, vendredi 23 septembre 2022, dans un entretien accordé à un des correspondants de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Alors que des sanctions sont prises contre la Guinée par la CEDEAO, le besoin de dialogue devient urgent pour sortir la Guinée de son enlisement. Selon Dr Ousmane Doré, président du MND, de nombreux acteurs, y compris lui-même, se sont battus pour que le dialogue soit permanent. Mais, ça n’a jamais connu le succès escompté.

« Pour tous ceux qui ont suivi les nouvelles, depuis l’arrivée du CNRD, on se rappellera que Dr Doré a été au centre du rassemblement des acteurs politiques. Nous avons formé un rassemblement à l’époque pour permettre de lancer le dialogue entre les autorités de la transition et la classe politique. Malheureusement, ça n’a pas abouti pendant la période. Mais qu’à cela ne tienne, un cadre de dialogue a été lancé par décret. Nous avons aussi lancé l’appel à tous nos collègues des partis politiques, de la classe sociale, afin que l’on participe chacun, à se parler entre guinéens pour trouver des solutions à nos problèmes. Je pense que notre position par rapport à cela est une constante », a indiqué l’ancien ministre de l’Economie et des finances sous le règne de la junte du CNDD entre 2008 et 2010.

Pour Dr Ousmane Doré, la seule solution aujourd’hui est de se retrouver autour de la table. « Nous pensons qu’il n’y a pas d’autres solutions aux problèmes guinéens que de s’asseoir ensemble autour de la table et de discuter. Parce que ces problèmes nous incombent à tous et nous avons tous intérêt, surtout les politiques, à ce que cette transition réussisse. Que cela soit une transition apaisée et inclusive qui ferait que la Guinée sorte et retourne à l’ordre constitutionnel. Et c’est d’ailleurs pourquoi nous avons préféré que ce message soit passé à tous les niveaux que la rue. La confrontation, ce n’est pas guinéen. Ce qui est guinéen, c’est de savoir qu’on a quelque chose de commun. C’est cette Guinée-là que nous voulons prospère et transformative », a-t-il laissé entendre.

Amadou Baïlo Batouala Diallo pour Guineematin.com

Tél : (0224) 628 51 67 96

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS