Vol à main armée à Kindia : « je suis sorti de ma boutique par le toit » (victime)

Une boutique a été vidée de son contenu dans la nuit du vendredi au samedi, 24 septembre 2022, par des hommes armés au quartier Abattoir 1, dans la commune urbaine de Kindia. Les présumés bandits ont emporté une somme de 30 millions de francs guinéens et de nombreux objets. Le propriétaire des lieux n’a eu de choix que de s’enfuir par le toit, rapporte l’un des correspondants de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Les voleurs à main armée multiplient les attaques dans la ville de Kindia. Après l’attaque d’une institution de microfinance à Foulayah, il y a quelques jours, qui a fait un mort, c’est au quartier Abattoir 1 que des malfaiteurs ont sévi. L’acte s’est produit aux environs de 2 h du matin.

Selon nos informations, les malfaiteurs, munis d’armes à feu, ont cassé une partie du mur de la boutique en faisant des tirs en l’air pour empêcher les voisins d’intervenir.

Pris de peur dans la boutique, Ousmane Baldé, le propriétaire de la boutique, a réussi à s’extirper par le toit pour prendre la clé des champs. « C’est dans les bandes de deux heures du matin que ces bandits sont vénus. Ils ont cassé une partie du mur. Comme j’étais dedans, j’ai commencé à crier pour demander de l’aide. Ils ont des coups de feu pour ne pas que des gens sortent. Quand j’ai vu qu’ils insistaient toujours, je me suis résolu à sortir de la boutique par le toit. Ils ont réussi à emporter un montant de 30 millions de francs guinéen. J’avais 10 millions GNF qu’on m’avait confié et mon ordinateur que j’ai pu sauver. Ils ont pris tous les objets qui étaient dedans. Même ceux qui n’étaient pas à moi », a-t-il expliqué.

Devant la recrudescence de l’insécurité, Ousmane Baldé appelle les autorités à jouer pleinement leur rôle. « Vraiment, l’insécurité est totale à Kindia. Avant-hier, ils ont tué un gardien à Foulayah. Moi, c’est Dieu qui m’a sauvé. Donc, les autorités doivent faire face à ce banditisme ici. Qu’ils nous aident, parce que nous les commerçants, nous souffrons beaucoup. C’est le même groupe qui braque et ils ne sont jamais inquiétés », lance-t-il.

Depuis Kindia, Mohamed M’bemba Condé pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 628 51 69 51

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS