Koundara : Abdoulaye Bah libéré et autorisé à quitter la Guinée pour le Sénégal

C’est un grand soulagement au quartier Wondima, dans la ville de Kindia et dans les rangs de l’opposition guinéenne. Après sa brève interpellation et quelques heures d’interrogatoire, Abdoulaye Bah aurait été libéré aux environs de 21 heures ce dimanche, 25 septembre 2022. C’est en tout cas ce que Guineematin.com a appris de la famille de l’ancien président de la délégation spéciale de Kindia.

Une brève interpellation qui a fait grand bruit

La brève interpellation de l’ancien patron de la ville de Kindia avait ébranlé la classe politique guinéenne et particulièrement la ville de Kindia, surtout qu’elle intervient au lendemain de l’arrestation du président du Mouvement « Nos Valeurs Communes », Etienne Soropogui. Abdoulaye Bah, ancien président de la délégation spéciale et membre du bureau politique national de l’UFDG avait dépassé la ville de Koundara quand il y a été retourné dans l’après-midi de ce dimanche, 25 septembre 2022. 

C’est à Boundou Fourdou, à la frontière avec le Sénégal, à 18 km du poste de Sambaïlo, que le conseiller politique de Cellou Dalein Diallo a été retourné pour un défaut de laisser-passer qu’il devait prendre pour son véhicule. Malheureusement pour lui, en revenant à Koundara, il a été intercepté par des agents des forces de sécurité et conduit au commissariat central de la police de la préfecture à cause de ce document qui ,e coûterait qu’entre 20 mille à 30 mille francs guinéens. « Il devait le prendre à la douane en ville avant de continuer. Et, si quelqu’un oublie de le prendre, même s’il dépasse la frontière guinéenne, les agents du Sénégal le lui réclameront pour le laisser-passer… », a indiqué à Guineematin.com un proche de l’ancien maire de Kindia.

Mais, finalement, selon la famille de l’opposant, l’ancien prisonnier du président Alpha Condé a été libéré aux alentours de 21 heures et aurait même eu les assurances de pouvoir continuer sa route demain matin, lundi, avec son cher papa, Elhadj Thierno Madjou Bah. C’est d’ailleurs ce dernier qu’il accompagne à Dakar pour des soins. Après avoir fait le tour de plusieurs centres hospitaliers de Conakry, la famille a pris la résolution d’accompagner le vieil homme de 87 ans pour chercher des soins à sa toux chronique et à sa gastrite. 

À suivre !

De Kindia, Amadou Baïlo Batouala Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 628516796

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS