École primaire Dixinn Centre 1 : « il y a des salles qui n’ont pas de tables-bancs »

En Guinée, la réouverture des écoles est prévue demain mardi, 04 octobre 2022, par le Ministère de l’enseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation (MEPU-A). A Conakry, plusieurs établissements scolaires publics s’activent pour être au rendez-vous. À l’école primaire Dixinn Centre 1, dans la commune de Dixinn, même si tout est prêt pour recevoir les élèves, madame Bangoura Hadja Bouya Camara se plaint d’un réel manque de table-bancs, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Hadja Bouya Camara, Directrice de l’école primaire Dixinn Centre 1

Pour Mme Bangoura Hadja Bouya Camara, directrice de l’école primaire Dixinn Centre 1, son établissement est prêt à accueillir les écoliers et leurs maîtres ce mardi. « L’école primaire Dixinn Centre 1 est fin prête pour recevoir et les enseignants et les élèves à partir du 04 octobre 2022. Côté assainissement, je n’ai pas besoin de faire un commentaire là-dessus. Vous-même, vous voyez que les gens sont en train de nettoyer, de laver le sol. L’école est propre. Vous voyez, les peintres sont en train de faire la peinture des bâtiments pour recevoir un effectif prévisionnel de 1569 élèves dont 807 filles. Et nous avons mis en place 25 groupes pédagogiques », a-t-elle expliqué.

Toutefois, tout n’est pas rose dans cet établissement scolaire. Un besoin pressant en table-bancs se pose avec acuité. « Le problème que j’ai, c’est le problème de table-bancs qui m’embête sérieusement. J’ai même posé le problème et je pense avoir une issue favorable auprès des autorités et des bonnes volontés pour une rentrée scolaire réussie. L’école a 24 salles de classes. Il y a des salles qui n’ont pas de tables-bancs. S’il faut respecter les 28 tables-bancs par classe, là il y aura des salles qui n’auront pas de table-bancs. Donc si je n’ai pas de tables-bancs d’ici la rentrée, je serai obligé d’augmenter le ratio élèves-table-bancs pour que tous les élèves qui viendront puissent accéder aux tables-bancs », a indiqué Madame Bangoura.

S’exprimant sur le manque d’engouement pendant les premiers jours de cours, la directrice de l’école primaire de Dixinn Centre 1 dit avoir eu un entretien avec l’Association des parents d’élèves et amis de l’école (APEAE) pour prendre des dispositions afin que la rentrée scolaire soit effective. « En commun encore avec le bureau de l’APAE de la base, nous étions en concertation hier. L’APAE a promis de passer les conseils dans les mosquées et faire du porte-à-porte pour que les enfants puissent se présenter à l’école avant le 04 octobre. Surtout que le 04 octobre tombe un mardi.

Nous avons déjà affiché la liste des élèves devant des salles pour qu’ils viennent reconnaître les salles respectives pour que le 04 octobre, ils puissent directement intégrer. On ne peut pas sanctionner les enfants qui vont s’absenter le 04 octobre, mais on ne peut que les sensibiliser. Les parents ont des difficultés. Donc, si un élève ne vient pas le premier jour, si on le sanctionne, est-ce qu’il va venir ? Plutôt, nous devons sensibiliser pour que les parents laissent les enfants venir à l’école. C’est pourquoi j’accepte, durant une à deux semaines, que les enfants viennent en classe même s’ils n’ont pas de tenues », a souligné Mme Bangoura Hadja Bouya Camara.

Mohamed Guéasso DORÉ pour Guineematin.com

Tel : +224 622079359

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS