Le DG du FONIJ à N’Zérékoré : « nous avons reçu les moyens pour financer les projets des jeunes âgés de 15 à 35 ans »

Venu en mission d’immersion auprès des jeunes à la base, le Directeur général du Fonds national d’insertion de la jeunesse (FONIJ), a rencontré hier, jeudi 20 octobre 2022, les représentants des jeunes des 22 quartiers de N’zérékoré. La démarche initiée par Abdourahmane Baldé vise à identifier et financer des projets porteurs de croissance des jeunes, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

La rencontre a regroupé les jeunes, représentants des 22 quartiers de la commune urbaine de N’Zérékoré, l’inspecteur régional et le directeur préfectoral de la jeunesse. Le DG du FONIJ a retracé son parcours du village à la ville et la chance qu’il a eu avec l’ambassade des États-Unis d’Amérique. « Je suis Abdourahmane Baldé, jeune du village, grandi au village, qui un jour a eu la chance de découvrir les villes et qui par le destin a croisé l’Amérique sur son chemin. J’ai été vu, détecté par la mission américaine par les guinéennes et guinéens travaillant avec la mission américaine à travers le service culturel et affaires publiques de l’ambassade des États-Unis. À mon retour des États-Unis, nous avons eu un premier projet Z15 (zéro victime en 2015) financé par l’Amérique. Mon vote compte financé par la mission américaine, la mise en place du parlement des jeunes de Guinée financé par la mission américaine et les bibliothèques… Je suis tellement content d’être ici avec les jeunes de N’Zérékoré pour échanger sur leur avenir », a confié Abdourahmane Baldé.

S’adressant aux jeunes de N’Zérékoré, le Directeur général du FONIJ a expliqué les raisons de sa présence dans la capitale de la Guinée forestière. « Le FONIJ est venu avec une enveloppe pour les jeunes de N’Zérékoré. Le président de la transition et le gouvernement ont bien décidé de mettre des moyens à la disposition du fonds national pour l’insertion des jeunes pour d’abord aller à l’écoute des jeunes jusqu’au dernier secteur dans les carrés. Ensuite, pour renforcer leurs capacités en entrepreneuriat, en esprit d’entreprise et également financé les projets. Nous avons reçu les moyens pour financer les projets des jeunes âgés de 15 à 35 ans. Demain, nous irons dans vos quartiers. Nous serons en jeune, nous irons vous trouver là où vous êtes. Nous allons vous écouter et nous allons identifier les actes concrets que vous posez pour le développement de notre pays qui seront retenus et financés. Alors, partez informer vos amis qui sont dans les quartiers, secteurs et carrés de s’apprêter pour nous recevoir demain vendredi. C’est désormais l’enfant du village qui détient l’enveloppe pour financer les projets des jeunes du village », a lancé le DG du FONIJ.

A noter que la mission du FONIJ, entamée ce jeudi, va continuer dans les quartiers ce vendredi 21 octobre pour la rencontre et l’identification des projets des jeunes. Et c’est le district de Samoe, situé à 12 km du centre-ville, qui va recevoir la mission du FONIJ à 9 heures.

De N’Zérékoré, Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com

Tél : +224620166816/666890877

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS