Drame à Macenta : la fille du directeur de la radio rurale étranglée et jetée dans un puits

Cette découverte macabre a été faite dans la journée d’hier, jeudi 17 novembre 2022, à Hermakono, dans la commune urbaine de Macenta. Et, c’est Blandine Komassa Guilavogui, une fillette âgée de 8 ans et élève de la 2ème année, qui a été retrouvée morte et ligotée dans un puits. Elle est la fille du directeur de la radio rurale de Macenta et elle était portée disparue depuis mercredi dernier, a appris Guineematin.com à travers un de ses correspondants dans la région de N’zérékoré.

Selon le Colonel Ousmane Diallo, préfet de Macenta, l’examen du corps de cette fillette par les médecins légistes a révélé qu’elle a été étranglée. Et, les premiers éléments d’enquête montrent que c’est au moins deux personnes qui ont tué Blandine Komassa Guilavogui.

« Il y a deux jours que la fille est perdue. Sa famille s’est mise à la rechercher, en vain. C’est au deuxième jour de sa disparition (hier), vers les 17 heures, quelqu’un qui se dirigeait vers un puits vers le quartier Hermakono a découvert le corps de la fille les pieds attachés. Ils ont mis deux bois, un sur le côté gauche et l’autre sur le côté droit, ils ont attaché tous ses membres inférieurs et supérieurs et ils l’ont plongée dans le puits. Et, le puits se trouve à 120 mètres d’un bâtiment que la population a voulu saccager. Mais, quand on a été pour sensibiliser, ils nous ont compris. Donc, quand ils ont découvert le corps, on a été sur le lieu, on a pris le corps avec la gendarmerie et on a déposé le corps à l’hôpital préfectoral. Les médecins légistes sont venus intervenir, heureusement la fille n’a pas été violée, mais quand-même ils ont vu que la fille a été étranglée. On est revenu voir le puits et on a vu quelques traces là-bas au niveau du champ de riz. Selon les investigations des gendarmes, ça ne doit pas être une seule personne qui a fait ça [tuer Blandine Komassa Guilavogui]. Ils doivent être deux ou plus. Donc, on a vu le couloir où les gens sont passés. De recherche en recherche, on a trouvé la paire de chaussures de la fillette. La défunte fillette est la fille du directeur de la radio rurale de Macenta. Les enquêtes sont en cours afin de retrouver les auteurs de ce crime », a dit le Colonel Ousmane Diallo.

De N’Zérékoré, Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com

Tél :+224620166816/666890877

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS