Claude Pivi contredit Toumba Diakité à la barre : « c’est moi qui ai mis en relation Toumba Diakité et Dadis Camara »

« C’est moi qui ai mis en relation le commandant Toumba au capitaine Dadis. C’était au  BQG quand il m’a rencontré pour me dire que sa maman est malade. Il m’a dit de l’aider pour qu’il puisse voir le capitaine Dadis. Je lui ai dit que si sa maman est malade, c’est notre maman. Je lui ai dit que je vais essayer de voir ça. Je l’ai pris pour l’envoyer chez le président. J’ai dit au président que c’est un de mes hommes, sa maman est malade, il faut le secourir. Et il a été secouru par le président qui a fait ce qu’il pouvait… », a notamment dit le Colonel Claude Pivi, alias Coplan.

Comme indiqué dans nos précédentes dépêches, le Colonel Claude Pivi, alias Coplan, a été appelé à comparaître pour sa troisième fois devant le tribunal criminel de Dixinn au procès du massacre du 28 septembre 2009 de ce lundi, 28 novembre 2022. 

Au cours de son interrogatoire mené par les avocats de la défense y compris ses propres avocats, l’ex ministre chargé de la sécurité présidentielle en 2009 sous le régime du CNDD a essayé de démentir les propos du Commandant Aboubacar Toumba Diakité qui affirmait que c’est le Capitaine Dadis qui était allé à sa recherche. Claude Pivi jure avoir été l’intermédiaire entre le président Moussa Dadis Camara et son ancien aide de Camp, Toumba Diakité. C’était en réponse aux questions de Maître Pépé Antoine Lamah, un des avocats du capitaine Moussa Dadis Camara.

« C’est moi qui ai mis en relation le commandant Toumba au capitaine Dadis. C’était au  BQG quand il m’a rencontré pour me dire que sa maman est malade. Il m’a dit de l’aider pour qu’il puisse voir le capitaine Dadis. Je lui ai dit que si sa maman est malade, c’est notre maman. Je lui ai dit que je vais essayer de voir ça. Je l’ai pris pour l’envoyer chez le président. J’ai dit au président que c’est un de mes hommes, sa maman est malade, il faut le secourir. Et il a été secouru par le président qui a fait ce qu’il pouvait. 

Finalement, il m’a dévié. Lui et Marcel sont devenus les bébés hollandais du président, c’est eux qui pilotaient tout…», a notamment dit Claude Pivi, en réponse aux questions de Me Pépé Antoine Lamah qui voulait connaître l’histoire de la naissance du CNDD et le début de la relation entre Dadis et Toumba.

Mohamed Guéasso DORÉ pour Guineematin.com

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS