Journée civique d’assainissement à Conakry : plusieurs ministres en action à la Jetée (Dixinn)

Dans le cadre de la 5ème journée civique d’assainissement de la ville de Conakry, plusieurs ministres de la République se sont donnés rendez-vous ce samedi, 3 décembre 2022, à la plage de la Jetée au quartier Minière, dans la commune de Dixinn. La démarche visait à débarrasser cette bordure de mer, très fréquentée, des ordures qui pullulent sur les lieux, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Au-delà des écoles, ciblées par l’assainissement de la part des autorités, la Jetée a connu une présence de certains membres du gouvernement. Il y avait là le Ministre de l’Administration du territoire Mory Condé ; la Ministre du Commerce, de l’Industrie et des PME, Louopou Lamah, et du Ministre de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle.

Après avoir fait le tour des écoles pour assainir, ils sont venus donner un coup de main aux jeunes qui nettoyaient la Jetée.

Mory Condé, ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation

Dans son discours, le Ministre de l’Administration du territoire, Mory Condé, a expliqué le motif de leur présence sur les lieux. « Aujourd’hui nous avons décidé avec les collègues du gouvernement de focaliser spécifiquement l’assainissement au niveau des écoles de Conakry et à l’intérieur du pays. La particularité, nous sommes à la plage de la Jetée où la semaine dernière nos deux collègues ministres avaient initié des activités avec les jeunes sur cette plage. On a dit qu’en plus des écoles spécifiquement, de venir apporter notre soutien aux jeunes qui étaient en train de faire les travaux d’assainissement sans moyens matériels nécessaires », a expliqué le ministre.

De son côté, la Ministre du Commerce Louopou Lamah a livré le constat fait sur les lieux. Elle a également expliqué la nécessité d’assainir ce lieu convoité par les jeunes avant d’inviter les citoyens à gérer les déchets de façon responsable en s’abonnant aux PME de ramassage d’ordures. « Les plages sont des lieux de divertissement pour la jeunesse. Mais nous voyons que cette plage est envahie par les déchets, en majorité des déchets plastiques. Nous cherchons à débarrasser la plage de ces déchets. Donc, c’est un message fort qu’on vient encore lancer à l’endroit des citoyens pour leur dire de gérer les déchets de façon responsable au niveau des ménages, de s’abonner aux PME. A travers ENABEL, nous avons octroyé des poubelles à tous les ménages. Mais nous voyons que jusqu’à présent, les gens n’ont pas la culture de gestion responsable des ordures. On préfère mettre les ordures en bordure de route et attendre les ministres pour venir nettoyer… ».

Luopou Lamah, ministre du commerce

En outre, Louopou Lamah a promis de s’inscrire dans une dynamique de gestion durable des ordures. « Le constat est lamentable. Parce que chaque fois on vient nettoyer, mais c’est la même chose.  Ça veut dire qu’il n’y a pas de suivi. C’est pour cette raison qu’on interpelle les chefs de secteurs, les chefs de quartiers pour qu’une fois le ramassage est fait, qu’ils puissent assurer le suivi pour ne plus qu’on revienne tous les jours sur les mêmes lieux. Et maintenant, en ma qualité de Ministre du Commerce, de l’industrie de PME, nous allons ensemble, avec le ministre de l’Environnement et tous les ministères sectoriels, prévoir une loi pour gérer tous les déchets plastiques à l’image de Rwanda et des autres pays où l’importation des produits plastiques est réglementée. Le gouvernement doit œuvrer dans ce sens et nous sommes en train de travailler là-dessus. Mais, il faut que les citoyens prennent leurs responsabilités ainsi que les administrateurs territoriaux à commencer par les chefs secteurs, les chefs de quartiers, jusqu’au niveau des maires, que chacun joue son rôle, et que l’Etat ne soit plus là pour nettoyer à la place du citoyens », a lancé Louopou Lamah.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 620 589 527/664 413 227

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS