Guinée : le procès du 28 septembre renvoyé au 12 décembre pour la comparution de Dadis Camara

C’est la grande surprise au tribunal criminel de Dixinn, délocalisé à la Cour d’Appel de Conakry. Après la clôture de l’audition du Colonel Claude Pivi, alias Coplan, ex ministre de la Sécurité présidentielle, le président du tribunal a appelé l’ancien président de la junte du CNDD, le Capitaine Moussa Dadis Camara. Mais, ce dernier a invoqué un cas de maladie pour dire qu’il n’est pas en mesure d’être auditionné ce lundi, 5 décembre 2022.

Le tribunal a finalement renvoyé l’affaire au 12 de ce mois. Mais, le juge, Ibrahima Sory 2 Tounkara, qui a refusé de donner la parole aux avocats (notamment du commandant Aboubacar Toumba Diakité qui en réclamait), a tout de même déploré l’absence d’un dossier médical qui mentionnerait d’une quelconque maladie de Moussa Dadis Camara. Interrogé par le tribunal sur la maladie dont il souffrirait alors, l’ex chef de la junte a tâtonné sans convaincre. L’ancien président du CNDD finira par s’abriter derrière la réserve sur sa maladie.

Au sortir du tribunal, maître Lancinet Sylla estime que Moussa Dadis Camara n’est tout simplement pas prêt à faire face au tribunal. Pour cet avocat du Commandant Aboubacar Toumba Diakité, tout le plan de défense de l’ex chef de la junte militaire guinéenne est désormais perdu par les révélations de son ex aide de camp et qu’il chercherait aujourd’hui d’autres arguments. Pour lui, Dadis n’est nullement pas souffrant et que c’est pour cela qu’il n’a pas produit un dossier médical.

À suivre !

Mohamed Doré et Abdallah Baldé étaient au Tribunal pour Guineematin.com 

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS