Plusieurs morts dans un accident de la circulation à Linsan (Kindia) : « c’est le frein de notre bus qui a lâché sur la montagne » (rescapé)

Comme annoncé précédemment, au moins 7 personnes sont mortes et 35 autres ont été blessées dans un accident de la circulation qui s’est produit dans la nuit d’hier à aujourd’hui, mercredi 07 décembre 2022, au secteur Baminayah, dans la commune rurale de Linsan (préfecture de Kindia). Et, selon des témoignages recueillis par un des correspondants de Guineematin.com à Kindia auprès des rescapés de cet accident, c’est la défectuosité du système de freinage du bus qui a conduit à ce drame.

« Le frein de notre bus a lâché sur cette montagne (Baminaya-Yombokhouré) et la peur s’est emparé de tout le monde. Mais, le chauffeur a cherché à maîtriser le bus et il a su le faire jusqu’à la descente totale de ladite montagne. Il était question maintenant de franchir le pont qui était devant nous. Malheureusement, là il y avait un petit véhicule devant. Et, comme il faut forcément ralentir maintenant au niveau des ponts réalisés par les chinois à cause des petites ouvertures (trou) laissées sur le pont. Donc, le véhicule devant nous a freiné et notre chauffeur avec l’allure qu’il a descendu la montagne sans frein a dévié le véhicule dans le pont. Et, c’est là qu’ il a perdu l’équilibre pour se renverser dans ce ravin. Le chauffeur s’est vraiment battu. Sinon tout le monde serait mort, surtout si le bus tombait sur la montagne de Yombokhouré », a expliqué Solo Kanté, un des passagers du bus.

Selon Abdoulaye Kaké, le secrétaire administratif du syndicat des transporteurs de Linsan, beaucoup de passagers se sont retrouvés coincés entre les bagages quand le bus s’est renversé.

« Le bus s’est renversé, les 4 pneus en l’air. Jusqu’à 3 heures-4 heures, on se démerdait pour enlever les bagages sur les corps. Beaucoup de survivants étaient aussi coincés entre les bagages. Ils ont tous été admis dans notre poste de santé ici. Ce matin, les autorités de Kindia nous disent de les embarquer pour l’hôpital régional. Certains sont déjà partis et on vient de carburer un camion benne et des taxis pour que les autres aussi regagnent Kindia. Car, il y avait à bord du bus plus de 60 passagers », a précisé M. Kaké.

A noter qu’un militaire fait partie des personnes mortes dans cet accident de la circulation. Son corps n’a pas encore été identifié.

A suivre !

De Kindia, Mohamed M’bemba Condé pour Guineematin.com

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS