Humanitaire : une « fête de Sport » organisée au Centre Sogué

À l’occasion de la fête internationale des personnes handicapées, le Centre Sogué (sis à Taouayah, dans la commune de Ratoma) a organisé une fête de sport ce jeudi, 08 Décembre 2022, à Conakry. La démarche vise à accompagner les enfants aveugles et malvoyants dans la commémoration de cette journée dédiée aux personnes handicapées, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Cette « fête de sport » a été organisée avec le soutien de l’entraide Guinée, une ONG française. Et, Delphine Zoumanigui, la directrice du Centre Sogué, appelle d’autres personnes de bonne volonté, à imiter les pas de cette ONG pour venir en aide aux personnes aveugles et malvoyantes en Guinée.

Delphine Zoumanigui, directrice du centre Sogué des aveugles et malvoyants

« Nous sommes là aujourd’hui, c’est pour célébrer la fête de sport à l’occasion de la fête internationale des personnes handicapées. Je remercie l’entraide Guinée qui nous a vraiment accompagnés ; et, je profite aussi l’occasion pour remercier la directrice nationale des personnes handicapées, remercier madame le ministre de la promotion féminine de l’enfance et des personnes vulnérables pour tout l’effort qu’elle ne cesse de fournir pour l’avancement de ce centre. Je lance aussi un appel à toutes les personnes de bonne volonté de venir à l’aide de ces enfants. Faire un cadeau à un enfant qui est en train d’évoluer dans une école, c’est une manière aussi de bannir la mendicité. Encourager un enfant non-voyant ou handicapé à aller à l’école, subvenir à ses besoins, lui soutenir dans ses études, c’est une manière aussi de bannir la mendicité », a-t-elle indiqué.

De son côté, Georges Sagna Gnang, le président de l’Union guinéenne des aveugles et malvoyants, s’est réjouit de la présence des représentants du ministre de l’enseignement pré-universitaire à cette fête du sport.

Georges Sagna Gnang, président de l’Union des aveugles et malvoyants

« Ce matin nous avons été honorés de la présence de monsieur le consul du Burkina Faso et les DCE de Ratoma et de Dixinn qui ont représenté monsieur le ministre de l’éducation. C’est pour dire que le gouvernement a un œil sur nous. Je lance à son excellence le colonel Mamadi Doumbouya et son gouvernement de prendre à deux bras le problème des personnes aveugles et malvoyants, qu’il nous aide pour que nous aussi nous puissions avancer. Nous sommes là pour accompagner ces enfants du Centre Sogué de Ratoma à célébrer de leur manière les activités culturelles et sportives de la journée internationale des personnes handicapées. C’est la semaine d’handicape et ça été possible grâce à un financement de nos amis de l’association entraide Guinée qui se trouve du côté de la France. C’est une opportunité pour moi de remercier sincèrement madame la présidente de cette association qui est Catherine. C’est une amie et nous les appelons à aider plus que ça et améliorer les conditions de vie et de travail de ces enfants », a-t-il dit.

Hassanatou Kanté pour Guineematin.com

Tel: 621937298

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS