Promotion de la paix : l’ONG « des Paroles et des Actes » organise un tournoi dans la commune de Dixinn

« Rassembler les jeunes autour d’un idéal de paix, d’unité et de cohésion sociale », c’est le but d’un tournoi de football lancé hier, mercredi 07 décembre 2022, par l’ONG  »des Paroles et des Actes » dans la commune de Dixinn. Ce tournoi de la paix- qui va se jouer jusqu’au 31 décembre 2022- regroupe les 22 quartiers de Dixinn, a appris un reporter que Guineematin.com avait dépêché sur place.

La première journée de ce tournoi de football a connu une forte mobilisation des populations de la commune de Dixinn. Le match d’ouverture a mis aux prises Belle vue et Hafia. Et, cette rencontre s’est soldée par un score de 2 buts à 0 en faveur de Hafia.

Pour Abdoulaye Sow, membre de la commission d’organisation de ce tournoi, cette manifestation sportive est une occasion de renforcer l’unité et de consolider le tissu social entre les habitants de Dixinn.

Abdoulaye Sow, membre de la commission d’organisation

« Déjà, c’est un sentiment de joie de voir ce début de tournoi qui soit une réussite. Nous avons organisé ce tournoi pour pouvoir rassembler la jeunesse de Dixinn autour d’un idéal de paix, de partage, de solidarité, de fraternité. Nous savons que dans le passé il y a eu en quelque sorte des événements qui ont fragilisé le tissu social. Pour nous, aujourd’hui, à travers ce tournoi, nous voulons rassembler surtout cette jeunesse pour leur faire comprendre que nous faisons qu’un (1) et cela ne peut se passer qu’à travers le sport qui mobilise. Donc, on s’est dit que c’est à travers le sport que nous allons pouvoir réussir ce pari », a-t-il déclaré.

L’ONG « des paroles et des actes » n’est pas à sa première action de développement dans la commune de Dixinn. Bien avant la tenue de ce tournoi, plusieurs autres activités ont été menées par cette structure non gouvernementale en faveur des populations de Dixinn. Kamissoko Soumaoro, le coordinateur des secrétaires généraux des 22 quartiers de Dixinn, se souvient des réalisations faites par l’ONG « PACTES ».

Kamissoko Soumaoro, coordinateur des secrétaires généraux des 22 quartiers de la commune de Dixinn

« Nous attendons la cohésion sociale. C’est l’acceptation, c’est le respect mutuel entre la jeunesse de la commune de Dixinn. Parce que ce tournoi-là a été organisé pour la jeunesse de Dixinn. Nous devons tous nous lever pour soutenir cette ONG là. Parce que cette « ONG PACTES » est venue dans la commune de Dixinn, c’est pour développer la commune. C’est de faire de telle sorte que la jeunesse de Dixinn puisse s’épanouir, parce que vous n’êtes pas sans savoir que cette ONG là a posé beaucoup d’actes dans la commune de Dixinn. Ils ont rénové une grande école primaire qu’on appelle Elhadj Oumar Tall 1. Ils ont fait la rénovation d’un centre de santé qu’on appelle « centre de santé de Hafia », on était là-bas ce jour pour le lancement officiel de ce centre de santé. Donc, c’est une ONG à apprécier, à soutenir. Parce qu’ils sont là pour nous. C’est pourquoi nous aussi, concernant ce tournoi-là, nous nous battons. On s’est dit que ce tournoi-là, ce n’est pas cette ONG seulement qui l’a organisé, mais c’est toute la jeunesse de Dixinn qui l’a organisé. C’est pourquoi nous sommes là, nous remercions « l’ONG PACTES ». Nous les félicitons et nous sommes là pour les soutenir. Parce que ce qu’ils sont en train de faire, ils ne le font pas pour eux, ils le font pour la jeunesse de Dixinn », a-t-il indiqué.

Le tournoi de football pour la promotion de la paix, la citoyenneté et la solidarité au sein des communautés de la commune de Dixinn se joue au terrain Bundes de Hafia. Le point focal de « l’ONG PACTES », la structure organisatrice de l’événement, s’engage à pérenniser cette initiative. Cheick Amadou Sow promet une autre édition de ce tournoi pour l’année prochaine.

Cheick Amadou Sow, point focal de l’ONG PACTES,

« Ça, c’est une première édition que nous envisageons mettre en place. Nous espérons que cette action va être pérennisée. Cette compétition est une première pour réunir tous les 22 quartiers de la commune de Dixinn pour promouvoir la paix, la convivialité et l’entente entre les jeunes de la commune de Dixinn. J’ose espérer que pendant la deuxième édition qui va se passer l’année prochaine, on va l’organiser dans le stade annexe du 28 septembre pour qu’encore on puisse mobiliser davantage la jeunesse de Dixinn, les habitants de Dixinn pour que la paix règne au sein de ces communautés », a-t-il exprimé.

Ansou Baïlo Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 622 56 11 82

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS