Affaire faux médicaments à la CRIEF : le président de la Chambre nationale de Commerce s’explique à la barre

Dix-huit (18) personnes sont poursuivies devant la Cour de répression des infractions économiques et financières (CRIEF) pour exercice illégal de la profession de pharmacien, usurpation de titres et d’atteinte à la santé publique. Depuis l’ouverture de leur procès, seulement deux prévenus ont comparu devant la Cour. Les 16 autres, contre qui cette juridiction a décerné un mandat d’arrêt, sont toujours introuvables.

En présence des deux prévenus, qui comparaissent libres hier, lundi 23 janvier 2023, les débats se sont poursuivis avec la comparution, à titre de simples renseignements, d’Elhadj Mamadou Baldé, le président de la Chambre nationale de Commerce, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Cette affaire avait été renvoyée à la date de ce lundi pour la comparution du président de la chambre nationale de commerce et de celui de la chambre communale de commerce de Matam, mais à titre de simples renseignements. Elhadj Mamadou Baldé a comparu devant le juge Francis Kova Zoumanigui assisté de Mamadou Tahirou Baldé et de Mohamed Samoura.

Interrogé sur les faits reprochés aux prévenus dans ce dossier, le président de la Chambre nationale de Commerce a dit s’être rendu au haut commandement de la gendarmerie nationale suite à une invitation. Mais, précise-t-il, il n’a jamais importé de médicaments et n’a non plus pas participé à l’incinération d’un quelconque produit pharmaceutique importé. Par ailleurs, il a soutenu à la barre ne pas connaître les prévenus présents à cette audience.

Pour rappel, les personnes poursuivies dans cette affaire sont : Mamadou Alpha DIALLO, Lamine KABA alias Loubama, Goffing Soumaoro, Sory CISSE, Mamadou DIALLO, Souaïbou KONATÉ, Chérif BARRY, Alpha Amadou BARRY, Mamadou Tanou BARRY, Abdoulaye DIALLO, Lancinet FOFANA, Elhadj Bakary SiIDIBE, Abdoulaye DIALLO, Mamadou CHERIF, Sadou SOW, ELhad Sanoussy DANSOKO et Ayouba SOUARE.

La Cour a renvoyé le dossier au lundi 6 février 2023, pour la suite des débats.

Mamadou Laafa Sow pour Guineematin.com

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS