Conakry : Billo Bah, un autre responsable du FNDC, envoyé en prison

Quelques jours après son arrestation, le responsable des antennes et de la mobilisation du FNDC est conduit en prison. Mamadou Billo Bah a été placé sous mandat de dépôt à la Maison centrale de Conakry, ce mardi 24 janvier 2023, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

« En complicité avec le parquet, le doyen des juges du tribunal de Dixinn, a décidé de placer Billo Bah, responsable des Antennes et de la mobilisation du FNDC sous mandat de dépôt. Il est actuellement en partance pour la maison centrale de Conakry », a indiqué la coordination nationale du FNDC dans un communiqué publié cet après-midi.

Selon le FNDC, ce sont des éléments des Forces spéciales, qui ont interpellé Mamadou Billo Bah samedi dernier, dans le quartier Tombolia (en banlieue de Conakry), alors qu’il était « dans l’exercice de sa citoyenneté pour sensibiliser et mobiliser les Guinéens pour un retour rapide à l’ordre démocratique ».

Les militaires auraient violenté l’activiste de la société civile, avant de le conduire à la direction centrale des investigations judiciaires de la Gendarmerie nationale (DCIJ-GN). Billo Bah aurait été conduit hier à l’hôpital Ignace Deen pour des examens, puis transféré à la BRI de Kipé, où il a passé la nuit. Et ce mardi matin, il a été déféré au Tribunal de première instance de Dixinn.

Pour l’heure, nous n’en savons rien sur les charges qui sont retenues contre ce responsable du FNDC, qui n’est pas à sa première arrestation. Il rejoint ses camarades Oumar Sylla dit Foniké Menguè et Ibrahima Diallo, respectivement coordinateur national et coordinateur des opérations du Front national pour la défense de la constitution, à la Maison centrale de Conakry.

Alpha Diallo pour Guineematin.com

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS