Siguiri : des jeunes de la CR de Didi accusent le maire d’avoir détourné 67 milliards GNF

Rien ne va plus entre les jeunes de la commune rurale de Didi, située à 65 kilomètres de Siguiri, et les responsables locaux. Ils accusent le maire N’Mah Lamadou Camara de gestion opaque et de détournement de 67 milliards de francs guinéens. Ils l’ont fait savoir vivement ce mardi, 24 janvier 2023, et demandent que le dossier soit confié à la Cour de répression des infractions économiques et financières (CRIEF), rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Des jeunes de la CR de Didi sont mécontents de leur maire qu’ils accusent de gestion opaque des fonds de la collectivité. Selon nos informations, la fronde est menée par d’anciens responsables de la jeunesse qui ont récemment jeté l’éponge.

Interrogé à ce sujet, Djigui Touré, l’ancien délégué sous-préfectoral de la jeunesse, a apporté des détails sur les accusations portées contre le maire N’mah Lamadou Camara. Notre interlocuteur soutient que le mis en cause devrait être mis à la disposition de la CRIEF.

« Nous dénonçons aujourd’hui le détournement de 67 milliards de nos francs par les autorités communales de Didi et nous avons toutes les preuves qui l’attestent. Depuis 2019, les machines poklain ont commencé à travailler sur notre territoire. Après plus de cinq ans d’activités, la commune n’a jamais dévoilé le montant qu’on a pu avoir alors que chaque machine poklain versait un million de nos francs par jour. Pourtant, on avait plus de 12 machines qui travaillaient chez nous. Imaginez combien on pouvait faire rentrer à la caisse par jour. En guise d’illustration, le bureau des sages, qui gagnait cinq milles fg à chaque voyage des machines, a pu faire une économie de 80 millions GNF. Nous avons tout fait avec le maire pour qu’il accepte de faire un compte-rendu global parce que les activités sont maintenant suspendues, mais il n’a jamais accepté. Son refus nous a carrément montré qu’il a détourné notre argent. À cause de cette mauvaise gestion, quelques éléments de la jeunesse et moi, nous avons démissionné. Donc tout ce qu’on demande aujourd’hui, c’est de limoger le maire et le poursuivre à la CRIEF », soutient-il.

N’Mah Lamadou Camara, maire de la commune rurale de Didi

De son côté, le principal concerné, N’Mah Lamadou Camara, a nié les accusations portées contre lui, dénonçant des ennemis qui agissent pour lui nuire. « Moi, je n’ai jamais fait un quelconque détournement. Ce sont seulement mes ennemis qui sont en train de fabriquer de fausses allégations contre moi. Pour finir, s’ils pensent que j’ai détourné un tel montant faramineux ; alors, ils n’ont qu’à porter plainte contre moi à la justice et c’est aussi simple que ça », martèle-t-il.

Les jeunes protestataires comptent remettre un mémo au Ministre de la Justice, Alphonse Charles Wright, attendu à Siguiri dans les prochains jours.

A suivre !

De Siguiri, Mamadou Fanta Diallo pour Guineematin.com

Tél : 611 15 46 21

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS