Accident dans le cortège du ministre de la Sécurité Bachir Diallo : « son garde du corps a perdu la vie »

Général à la retraite Bachir Diallo, ministre de la Sécurité et de la protection civile

Un accident de la circulation s’est produit dans la matinée de ce vendredi, 9 juin 2023, dans les environs de Mamou. Et, selon des informations confiées à un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée, c’est un garde du corps du ministre d’État, ministre de la sécurité et de la protection civile, le Général à la retraite Bachir Diallo, qui y a perdu la vie.

À en croire le porte-parole du ministère de la sécurité et de la protection civile, le colonel Mory Kaba, a précisé que c’est la flèche (le véhicule qui était devant le cortège) qui a fait l’accident. Le garde du corps du ministre a succombé à ses blessures quelques minutes plus tard à l’hôpital régional de Mamou. 

Colonel Mory Kaba, directeur adjoint de la communication du ministère de la sécurité et de la protection civile chargé de la communication

Pour sa part, le ministre est sorti indemne ! « C’est effectif ! Le ministre de la sécurité et de la protection civile a fait un accident dans les environs de Mamou. Il y a eu des blessés, son garde du corps personnel, Abraham, un béret rouge, est décédé de ses blessures à l’hôpital de Mamou. Apparemment, le ministre va bien, ils n’étaient pas dans le même véhicule. C’est la flèche qui a fait l’accident », a indiqué le Colonel Mory Kaba, qui dit ignorer les raisons du déplacement de son ministre à l’intérieur du pays.

« Hier, on était là jusqu’à 17 heures, je n’ai pas été informé de leur départ. C’est à 6 heures qu’ils m’ont appelé pour me dire qu’ils ont fait un accident vers Mamou. Je n’étais même pas informé du voyage », a précisé Mory Kaba.

Pour le moment, on ignore les causes et les circonstances de cet accident !

Selon les dernières informations reçues auprès d’une source hospitalière, les sept blessés ont été tous transportés sur Conakry à bord d’ambulance médicalisés pour poursuivre leur traitement.

À suivre !

Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box