Rectorat de l’université de Kindia : Prof Daniel Lamah passe le témoin à son successeur Prof Akoï Zoumanigui

Pr Daniel Lamah, promu recteur de l'université Général Lansana Conté de Sonfonia (Conakry)

La cérémonie de passation de service entre le recteur sortant de l’Université de Kindia et son successeur a eu lieu samedi dernier, 21 octobre 20123. Le Professeur Daniel Lamah a passé la main au Professeur Akoï Zoumanigui en présence d’une forte délégation conduite par l’Inspecteur général du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation. On notait également la présence des autorités administratives régionales, préfectorales, sous préfectorales, communales, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Après 4 ans de service à la tête de l’Université de Kindia, le Professeur Daniel Lamah, promu recteur de l’université Général Lansana Conté de Sonfonia (Conakry), passe le témoin à son successeur. « En fait, on ne finira jamais de construire tout ce qu’on veut et à n’importe quel temps. On fait un chemin et on s’évalue par rapport aux objectifs et aux résultats attendus. Je suis satisfait de ce qui a été fait parce que nous avons rétabli un climat de travail et de confiance. Les projets ont démarré. Nous avons mis au point beaucoup de projets. Mais le fait de voir ces projets démarrer progressivement, je suis hautement satisfait. Et en plus, les acteurs sont dans un climat de confiance et de paix. Ce qui est indispensable pour une institution de formation de recherche et d’apprentissage de progresser. Et pour moi, je suis très satisfait. Vous avez vu les témoignages. Donc, ça veut dire que le chemin est balisé, la suite ne souffrira pas d’embûches. Lorsqu’une famille universitaire décerne un satisfecit et le libellé est là, les loyaux services rendus à l’université de Kindia. C’est un libellé global ; mais dans les détails, ça veut dire que toutes les dimensions qui concernent à la fois le social, le travail scientifique, professionnel, l’infrastructure, le climat de paix, et que sais-je encore ; la communauté est satisfaite. Je suis aussi satisfait », s’est réjoui le recteur sortant.

Pr Akoï Massa Zoumanigui, recteur de l’université de Kindia

Pour sa part, le Professeur Akoï Massa Zoumanigui, nouveau recteur de l’université de Kindia, qui dit mesurer l’immensité de la tâche qui l’attend, a mis l’occasion à profit pour faire une invite à la communauté universitaire. « Vous savez, la plupart du temps, le chef pense que quand il y a le résultat d’un travail bien accompli, c’est lui. Mais moi, je dis que c’est le contraire. Le chef, c’est le management. Il motive les gens et puis le résultat est à son nom. C’est l’effort conjugué de tout le monde. C’est ce que j’ai voulu faire savoir à ma désormais communauté universitaire de Kindia pour dire que si je suis à la tête, ce sont eux justement le maître d’œuvre. Ce sont eux qui doivent, à la base, travailler. Et c’est quand ils travaillent que nous avons un renom. S’ils ne travaillent pas, notre nom tombe dans l’eau », a laissé entendre le Professeur Akoï Massa Zoumanigui, nouveau recteur de l’université de Kindia.

Pr Joël Maxime Milimono, Inspecteur Général du ministère de l’Enseignement supérieur de la recherche scientifique et de l’innovation

De son côté, Professeur Joël Maxime Millimouno, Inspecteur Général du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, a demandé au nouveau promu d’emboîter le pas de ses prédécesseurs. « J’ai demandé au promu de poursuivre l’œuvre de ses prédécesseurs. Comme vous le savez, l’Université de Kindia vient de loin. Le 21 octobre 2019, nous avons passé à une passion de service ici. Mais vous étiez là en tant que presse. Ce jour, il y avait plus de militaires, de gendarmes dans la cour que les enseignants et les étudiants. Mais vous avez vu cette mobilisation. Ce que je voudrais dire, c’est un défi. Il doit relever ce défi parce que son prédécesseur a posé un acte, un soubassement qu’il faut préserver », a conseillé le Professeur Joël Maxime Millimouno.

Amadou Bailo Batouala Diallo pour Guineematin.com

Tél : 00 224 628 516 796

Facebook Comments Box