Coopération : la 78ème journée du Système des Nations-Unies célébrée en fanfare à Conakry

L’humanité célèbre le 24 octobre de chaque année la journée des Nations Unies. Cette date marque l’anniversaire de la signature de la Charte des Nations Unies le 24 octobre 1945. En Guinée, la célébration de cette 78ème journée des Nations Unies a réuni hier, mardi 24 octobre 2023, à Conakry, la délégation résidente du Système des Nations-Unies, plusieurs membres du CNRD et du gouvernement, des représentants d’institutions nationales et internationales. Elle a tourné autour du thème « rétablir la confiance et raviver la solidarité en faveur des objectifs de développement durable », a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Ce 78ème anniversaire de l’ONU a mobilisé dans un réceptif hôtelier de Conakry le personnel de la représentation des Nations-Unies et ses 17 agences résidentes en Guinée. L’occasion a été mise à profit par le Coordinateur résident par intérim du Système des Nations Unies, Dr Gualbert GBEHOUNOU, pour féliciter le gouvernement guinéen pour sa participation à la 78ème session de l’ONU.

Dr Gualbert GBEHOUNOU, Coordinateur Résident par intérim du système des Nations Unies en Guinée

« Je voudrais profiter de cette tribune pour saluer le Gouvernement pour la forte délégation guinéenne qui a pris part cette année, à la 78ème session de l’Assemblée Générale des Nations Unies, sous la conduite du président de la transition, le Colonel Mamadi DOUMBOUYA qui, je le rappelle, a été reçu avec tous les honneurs dus à son rang par le Secrétaire général des Nations Unies. Il en a été ainsi parce que la République de Guinée le mérite par son histoire et sa tradition géopolitique… ».

Par ailleurs, Dr Gualbert GBEHOUNOU s’est réjoui de la soumission au gouvernement guinéen du nouveau Cadre de Coopération pour le Développement Durable, dont la mise en œuvre va permettre aux Nations Unies l’atteinte de ses objectifs de développement en faveur des communautés.

« Je voudrais mentionner la participation active de la Guinée au sommet sur les Objectifs du Développement Durable (ODD) avec l’appui du Système des Nations Unies. Ce fut une participation fructueuse puisque, d’ores et déjà, la Guinée est inscrite parmi les pays qui présenteront en 2024 le rapport national volontaire sur les ODD, sous le leadership du Ministère du Plan et de la Coopération Internationale. Pour réaliser le plan de sauvetage des ODD, nous devons unir nos forces, mobiliser les ressources et susciter des engagements en faveur de l’objectif commun de l’agenda 2030 en exploitant les opportunités de l’innovation, de la solidarité et de la coopération, et apporter les changements requis autour des 5 P des ODD, à savoir : la Planète, la Prospérité, les Peuples, la Paix et les Partenariats. L’équipe pays des Nations Unies se réjouit dans cette perspective, de la soumission au Gouvernement guinéen du nouveau Cadre de Coopération pour le Développement Durable, pour la période 2024-2028, dont la mise en œuvre apporterait une contribution conjointe substantielle des Nations Unies aux priorités nationales de développement, à travers la promotion de l’accès et l’utilisation des services sociaux de base de qualité, équitables, durables et inclusifs, y compris en situation d’urgence. La contribution à une croissance durable, inclusive, créatrice de richesse et d’emplois décents où la pauvreté et les inégalités, notamment entre les sexes et les régions, sont réduites notablement, et la promotion des institutions nationales et locales plus fortes, stables, crédibles et légitimes pour répondre aux aspirations des populations. Nous le savons tous, l’ONU est née d’un espoir. L’espoir et la volonté, après la Seconde Guerre mondiale, de passer d’un conflit mondial à la coopération mondiale. Encore aujourd’hui, face aux multiples défis auxquels fait face l’humanité, aucune institution ou groupe de personnes ne peut les résoudre de façon isolée. Notre capacité à répondre à ces défis de paix, de sécurité et de prospérité partagées ne trouvera son plein essor qu’à travers des partenariats larges, renforcés et innovants. Les Nations Unies vous appartiennent, et c’est ensemble que nous pourrons œuvrer pour un monde meilleur », a dit le Coordinateur résident par intérim du Système des Nations Unies en Guinée.

En tant que représentante du gouvernement à cette cérémonie, la ministre du Plan et de la Coopération Internationale, a salué l’engagement du Système des Nations-Unies en faveur du développement socioéconomique de notre pays. Rose Pola Pricémou a fondé l’espoir de voir cette organisation soutenir la Guinée dans son processus de refondation.

« Plusieurs années se sont écoulées où le Système des Nations Unies a bravement accompagné toutes les transformations positives que nous avons réussies en Guinée, le SNU a toujours été à nos côtés. C’est l’occasion aujourd’hui de réitérer notre grande reconnaissance à cette belle organisation internationale. Et qui, en plus encore, à cette période cruciale de refondation de notre l’État, s’est tenue prête à accompagner la Guinée. Cela a fait l’objet de révision de plusieurs cadres de coopération. Nous avons d’abord procédé à la révision du cadre global de coopération entre le Système des Nations Unies et la Guinée, et progressivement avec la plupart des agences. Nous avons travaillé avec UNFPA, avec le PNUD, avec l’UNICEF, avec le PAM et nous continuons progressivement à orienter et à aligner leur programme d’assistance et de priorité à la vision du gouvernement, qui est très apprécié et que nous reconnaissons vivement quant à surtout cette disponibilité à pouvoir accompagner les autorités de la transition à atteindre les objectifs du développement durable. La 78ème session des Nations Unies s’est tenue dans une belle atmosphère pour la Guinée où nous avons eu l’occasion, par ma voix, de présenter les réussites, les contraintes mais aussi les défis auxquels nous sommes confrontés pour la mise en œuvre des activités relatives à l’atteinte des objectifs du développement durable (ODD). Aujourd’hui, sur les 31 pays au monde qui sont inscrits à préparer leur rapport volontaire de mise en œuvre des ODD, la Guinée fait partie de ces 31 pays et nous en sommes fiers », a fait savoir Rose Pola Pricemou.

En outre, la ministre de la Coopération a remercié le Système des Nations Unies et compte sur l’accompagnement de l’institution pour relever les nombreux défis du moment. « Nous remercions davantage le système des nations unies d’être prêt à accompagner notre pays à faire la situation de ce qui est fait, ce qui reste à faire et comment nous pouvons accélérer afin de pouvoir présenter ce rapport en 2024. Les perspectives, nous en avons tellement sur les jeunes, sur les femmes, sur l’autonomisation des femmes l’égalité des genres. Je remercie en passant l’UNFPA qui nous accompagne dans le cadre du recensement général de la population et de l’habitat, dans le cadre de la capture du dividende démographique, mais aussi toutes les autres agences qui se tiennent constamment aux côtés de la Guinée pour que les populations comprennent les actions qu’ils font. Nous réitérons encore notre intérêt à ce que certaines agences du Système des Nations Unies qui ne sont pas encore installées en Guinée dont la présence peut être très avantageuses pour nos populations. On vous invite encore à accélérer le plaidoyer pour que nous ayons ces agences en Guinée », a lancé Rose Pola Pricemou.

Malick DIAKITE pour Guineematin.com

Tél. : 626-66-29-27

Facebook Comments Box