Sinta (Télimélé) : l’ADSI en communion avec les communautés pour relever les défis du développement local

L'ADSI en communion avec les communautés pour relever les défis du développement local

La dégradation de la route d’accès au mont Bombora, dans le district de Dandé Bankoun, relevant du district d’Assana, dans la commune rurale de Sinta, et le manque d’infrastructures scolaires préoccupent les citoyens de la localité. Pour essayer de trouver une réponse adéquate à cette situation, l’Association pour le Développement de Sinta (ADSi) y a organisé une rencontre autour d’un barbecue en marge de la célébration de la fête de Tabaski. La cérémonie a regroupé diverses personnalités venues partager sur leur expertise en vue de sortir la localité de ses difficultés, rapporte Guineematin.com à travers son envoyé spécial à Télimélé.

Les habitants des différents districts de Sinta se sont réunis à ASSANA pour discuter du développement de leur localité. Issus de l’Association pour le Développement de Sinta (ADSi), ils partagent un même idéal de voir la sous-préfecture prospérer socialement et économiquement.

Mamadou Aliou Bah, président du bureau des jeunes de l’ADSi, est revenu sur le bien-fondé de cette initiative.

Mamadou Aliou Bah, président de la l’Association pour le Développement de Sinta (ADSi)

« Aujourd’hui, nous sommes dans le district d’Assana, plus précisément au village de Dandé Bankoun. Notre association a mobilisé tous les habitants de Sinta dans le but de les rassembler autour du développement de la sous-préfecture. Les jeunes, les sages et les religieux ont échangé lors de ce barbecue festif. Nous remercions tous les habitants de Sinta qui ont pris le temps de se joindre à nous. C’est pourquoi nous appelons tous les jeunes de Sinta à s’engager pour le développement de notre localité. J’encourage chacun à adhérer à notre ADSi ou à toute autre structure associative de Sinta afin que nous avancions tous ensemble. L’exemple de l’école primaire récemment construite par l’association Pottal Fii Bhantal ASSANA illustre notre engagement », a expliqué le président de l’ADSI.

Selon notre observation, la dégradation de la route d’accès au mont Bombora constitue une préoccupation majeure pour les citoyens des différents districts de Sinta, notamment ceux de Kambanya, Biro, Delby, Daroun, Dounkoun (District Tondon), Missidé (District Bely), Saroudya, Bounki, Pellel, Dandé Bankoun, Tarihoye et Hafia (District Biro).

Maître Sanoussy Labbo Diallo, habitant de Saroudya

Maître Sanoussy Labbo Diallo, habitant de Saroudya, en appelle à l’État guinéen. « La situation de nos routes est critique. Nous ne savons plus quoi faire si ce n’est demander au gouvernement guinéen d’intervenir. Nous avons rencontré d’énormes difficultés en venant de Conakry jusqu’ici. À Kollet, notre véhicule a eu du mal à gravir une colline, et de Kambanya jusqu’au mont Bombora, nous avons également fait face à de sérieux problèmes. Les routes sont impraticables et nous craignons que la saison des pluies n’aggrave la situation. Nous implorons le gouvernement d’améliorer nos routes pour alléger nos souffrances. Sinon, le centre de Sinta risque d’être coupé de la montagne, qui est notre véritable grenier » a déclaré le citoyen Sanoussy Labbo Diallo.

Même son de cloche chez Mamadou Lamarana Diallo, membre du conseil d’administration de l’ADSi, qui évoque les questions liées à l’éducation.

Mamadou Lama Diallo, membre du conseil d’administration de l’ADSI
Mamadou Lama Diallo, membre du conseil d’administration de l’ADSI
Mamadou Lama Diallo, membre du conseil d’administration de l’ADSI

« Les enfants dans certains districts étudient dans des conditions très difficiles. Notre objectif en matière d’éducation est d’éliminer tous les hangars scolaires à Sinta, et nous travaillons activement dans ce sens. Récemment, nous avons inauguré l’école Général Algassimou à Daarou Bôkôrdhè grâce à l’implication de l’ADSi aux États-Unis. Aujourd’hui, nous avons identifié trois autres hangars scolaires à Sinta, et avec notre engagement continu, nous espérons offrir à nos enfants des conditions d’apprentissage dignes et mettre fin à l’utilisation des hangars », a fait savoir Mamadou Lamarana Diallo.

 De retour d’Assana (Sinta), Amadou Baïlo Batouala Diallo pour Guineematin.com

 Tél : (00224) 628 516 796

Facebook Comments Box