Bac 2024 à Yomou : une candidate accouche et continue les évaluations 

Nowai Jacqueline Kpoghomou, candidate au baccalauréat

Une candidate au baccalauréat unique de la session 2024 a accouché dans la nuit du samedi au dimanche 23 juin 2024 à Yomou. Originaire de la commune rurale de Diécké, Nowaï Jacqueline Kpoghomou, candidate en Sciences mathématiques, a pu le lendemain venir continuer à se faire évaluer. Une situation qui a surpris plus d’un dans ce centre d’examen où le délégué a salué la bravoure de la candidate, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

C’est un fait divers qui a suscité beaucoup de commentaires dans la ville de Yomou. Nowaï Jacqueline Kpoghomou, candidate en Sciences mathématiques, a continué les évaluations du bac unique ce dimanche 23 juin 2024, un peu plus de 3 h après avoir accouché.

Interrogée par notre reporter, ce symbole de bravoure et d’engagement, candidate du lycée Guiliké de Diécké, ayant pour centre le lycée moderne de Yomou, raconte.

« Nous avons quitté chez nous pour les examens. J’étais en état de famille très avancé. C’est après ce long voyage de plus de 60 km que nous avons parcouru que j’ai commencé à ressentir des douleurs pendant les premières épreuves d’hier. Mais je me suis efforcée pour rester afin de traiter les sujets. C’est après la journée d’hier que nous nous sommes transportés à l’hôpital préfectoral pour savoir si je suis à terme. Et effectivement, aux environs de 3h du matin, j’ai reçu mon nouveau bébé. Mais, je me suis dit que comme ce n’est pas par césarienne, je vais aller continuer mes épreuves malgré la fatigue. Mon objectif, c’est d’être admise au baccalauréat. Voilà pourquoi, après mon accouchement, je suis venue continuer le bac. J’ai affronté très aisément, sans douleur, les épreuves. Nous venons à peine de terminer », a-t-elle laissé entendre.

Surpris de ce qui s’est produit, Pierre Bangoura, le délégué du centre, a salué le courage de cette dame avant d’inviter aux autres de s’inspirer de ce modèle d’abnégation.

Pierre Bangoura, délégué du centre Lycée Yomou

« C’est ce matin que j’ai été informé que l’une de mes candidats a accouché. Moi-même, je me disais si elle allait supporter ces épreuves. J’ai été surpris quand je l’ai vue se faire accompagner pour venir affronter les épreuves. Je me suis dit que c’est vraiment un courage indien. Si avec toutes ces douleurs et la fatigue, elle a pu accepter de venir, elle est vraiment très courageuse. J’invite aussi les autres candidats qui vont en faire autant d’avoir le même courage que cette fille ».

De Yomou Michel Anas Koné pour Guineematin.com

Tél : 620 35 47 92

Facebook Comments Box