Plainte contre les fraudeurs au Bac : plusieurs personnes arrêtées, d’autres recherchées

Des élèves candidats au Bac 2024

Les cas de fraude détectés pendant le déroulement des épreuves du Baccalauréat unique 2024 ne resteront pas impunis. C’est en tout cas le souhait du Ministère de l’Enseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation qui a porté plainte contre leurs auteurs. Et le parquet de Kaloum promet de répondre à cette attente, a constaté Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Dans un communiqué publié ce lundi, 24 juin 2024, le procureur de la République près le Tribunal de première instance de Kaloum a annoncé que « plusieurs personnes ont été arrêtées pour leur implication présumée dans cette pratique qui est de nature à porter atteinte à l’intégrité des examens en cours et à encourager la médiocrité au détriment de l’excellence ».

Il a ajouté que les officiers enquêteurs « sont à pied d’œuvre pour identifier et interpeller d’autres auteurs, co-auteurs ou complices des infractions de fraude aux examens et de corruption », assurant que les personnes de quelques niveaux qu’elles soient, impliquées dans cette forme de fraude et de corruption, seront arrêtées, jugées et éventuellement condamnées à la hauteur de leur forfaiture.

Ci-dessous le communiqué du parquet de Kaloum :

Facebook Comments Box