Décès de Sadiba Koulibaly en détention : les confidences de son avocat, Me Lancinet Diabaté

Général Sadiba Koulibaly, ex Chef d’état-major général des Armées

Comme annoncé dans une de nos précédentes dépêches, le parquet du tribunal militaire permanent de Conakry a annoncé la nuit dernière le décès en détention du général, rétrogradé colonel, Sadiba Koulibaly. Selon le parquet de ce tribunal militaire, l’ancien chef d’état-major général des armées serait mort d’un « psycho- traumatisme important et un stress prolongé qui sont à l’origine d’une arythmie cardiaque majeure ayant entraîné une défibrillation et un arrêt cardiaque ».

Au cours d’un entretien téléphonique avec un reporter de Guineematin.com ce mercredi, 26 juin 2024, Me Lancinet Diabaté, l’un des avocats de la défense de Sadiba Koulibaly a annoncé que l’option de porter plainte sera envisagée pour élucider les causes réelles de la mort de l’ancien officier supérieur de l’armée Guinéenne.

Me Lancinet Diabaté, avocat du Général Sadiba Koulibaly

« Oui, effectivement il est décédé. Nous étions au parquet général hier de 17 heures jusqu’à 00 heure passée. Après la décision du tribunal militaire, nous avons tout fait pour qu’on le défère à la maison centrale comme tout autre détenu. Ils ont opposé un refus catégorique à cela. Après la fête, le mardi 18 juin, nous sommes venus voir notre client au haut commandement de la gendarmerie, ils n’ont pas accepté. On avait même attiré l’attention de l’opinion publique sur ce qui se passait. Parce que nous avions eu des informations qu’il aurait reçu des coups et autres depuis son lieu de détention. Alors, qu’il trouve la mort dans cette situation et qu’ils disent que c’est une mort naturelle, on leur a dit que ce sont eux qui savent. Mais, nous, on a dit qu’on ne peut pas annoncer cela. On a dit que c’est à l’État d’annoncer l’information », a-t-il expliqué.

Enfin, les avocat de l’ex chef d’Etat-major général des armées comptent porter plainte si les cas de torture sont avérés : « Quand on aura des éléments judiciaires faisant cas de la torture, nous porterons bien sûr plainte », a indiqué Me Diabaté.

Il convient de rappeler que l’ex chef d’Etat-major général des armées, Général Sadiba Koulibaly avait été condamné le 14 juin dernier par le tribunal militaire permanent de Conakry, à 5 ans de prison pour délits de « désertion à l’étranger et détention illégale d’armes ». Depuis lors, il était détenu dans un lieu méconnu du public.

À suivre !

Malick DIAKITE pour Guineematin.com 

Tél : 626-66-29-27 

Facebook Comments Box