Journée d’assainissement : la recette gagnante de la commune de Tombolia

« Commune de Tombolia, pour l’assainissement, on est là ». C’est avec ce slogan que la journée d’assainissement s’est déroulée ce samedi, 6 juillet 2024, dans la nouvelle commune de Tombolia. Et c’est le carrefour Tamisso (dans le quartier Dabompa) et la Transversale N°7 (T7) qui ont été assainis par les jeunes et les femmes fortement mobilisés autour des autorités communales de Tombolia. Cette collectivité veut se démarquer des autres communes de Conakry par la propreté. En tout cas, elle ambitionne d’être “la commune la plus propre” de la capitale guinéenne, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Présent sur les lieux, le premier vice-président de la délégation spéciale de Tombolia, Alpha Bacar Diallo, explique le choix de cet endroit.

Alpha Bacar Diallo, premier vice-président de la délégation spéciale de Tombolia

« Nous avons choisi le carrefour Tamisso, quartier Dabompa qui est au rond-point entre Dabompa et Dabompa plateau, puisque c’est un point critique pour aujourd’hui. Nous avons trouvé que les eaux qui quittent la montagne ont draîné assez d’ordures à ce niveau. Les ordures sont stagnantes au niveau de ce carrefour et le long de cette route. C’est pour cela que nous avons choisi exclusivement aujourd’hui Dabompa au rond-point de Tamisso », a-t-il expliqué.

Abondant dans ce sens, le président de la délégation spéciale de la commune de Tombolia, Dr Moundiour Chérif, donne la recette de sa commune pour être la plus propre de Conakry.

Dr Moundiour Chérif, Président de la délégation spéciale de Tombolia

« Nos forces sont nos femmes qui sont structurées en groupement et en coopérative. Elles sont très actives, très dynamiques dans cette collectivité. Notre deuxième force, c’est la jeunesse. Notre troisième force, ce sont les sages… Donc, chaque fois que le programme est établi, comme cette journée aujourd’hui, nous sommes avec nos forces locales pour effectuer l’assainissement à la hauteur de nos possibilités… Pour notre programme d’assainissement, les femmes se sont levées volontairement à travers notre conseillère Hadja Mousso Korô Camara qui, aujourd’hui, a réussi la mobilisation de 500 femmes réparties sur les 5 axes de notre commune, soit 100 femmes par axe pour que cet assainissement s’inscrive dans un cadre journalier au lieu d’être hebdomadaire. C’est ce qui va prévaloir à partir de la semaine prochaine. Nous avons pris des actes que nous avons adressés à tous les quartiers, à tous les citoyens, pour leur demander de s’abonner obligatoirement aux petites et moyennes entreprises (PME) d’assainissement au niveau de la localité. Des verbalisations seront faites pour quiconque s’évertuerait à aller à contre-courant de cette mesure. Tous les citoyens doivent s’abonner aux PME. Ceux qui ne s’y abonnent pas seront l’objet d’une sanction sévère de l’autorité », a prévenu le président de la délégation spéciale de Tombolia.

Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box