Lola : 4 personnes mises aux arrêts pour vol du carburant d’Electricité de Guinée (EDG)

Quatre (4) personnes, dont deux (2) femmes, ont été interpellées dans la commune urbaine de Lola pour vol de carburant à la direction d’Electricité de Guinée (EDG). Leur arrestation, effectuée par les forces de l’ordre, a eu lieu dans la nuit du jeudi, 04 juillet 2024. Joint par téléphone dans la journée d’hier vendredi, le président de la délégation spéciale de Lola, Benjamin Moguéalon Doré, a expliqué le mode opératoire des présumés voleurs.

Selon monsieur Doré, le colis contenant le gasoil volé est tombé à sa présence, provoquant des soupçons.

Benjamin Doré, président de la délégation spéciale de Lola

« Hier soir, entre 20h et 21 h, j’étais à la maison. Un jeune m’a appelé. Il travaille à la station de Gbouo-Cé qui est située à la douane. Les gens étaient venus pour chercher du gasoil. Ils n’en ont pas eu. On leur a dit d’aller à l’EDG, qu’il y a du carburant là-bas. C’est ainsi que les enfants m’ont appelé pour qu’on puisse coopérer. J’ai pris ma voiture et j’ai appelé l’un de mes conseillers. Je les ai postés, et moi j’étais un peu devant la douane. Donc on communiquait, et voilà que les colis, trois (3) bidons de gasoil, sont tombés sur la moto. Directement, j’ai dit aux enfants de mettre main sur les colis. J’ai appelé le Colonel de la gendarmerie. On les a arrêtés et le conducteur de la mototaxi a été arrêté. C’est comme ça que les choses se sont passées. Et j’ai appelé l’Officier de police judiciaire (OPJ). L’acte s’est produit au quartier Hômyakoly II », a expliqué le président de la délégation spéciale.

Par ailleurs, monsieur Doré a fait savoir que les personnes arrêtées sont déjà en audition. « A l’instant, nous sommes en audition. Il y a deux femmes qui ont été interpellées hier nuit, plus le petit là, et l’audition continue. Les deux femmes ont dit le nom d’un des travailleurs d’EDG qui est le responsable technique, du nom de Adama Mamadou Diallo. Donc, nous sommes à sa recherche. Mais jusqu’à présent, nous n’avons pas mis la main sur lui, parce qu’il passe par le gardien pour envoyer les colis. Tout à l’heure, je suis parti voir le gardien parce qu’il est aussi en détention à la gendarmerie. Je suis venu le voir. C’est ainsi qu’il m’a dit la vérité que c’est le directeur technique chargé de la gestion du carburant de l’EDG. Donc, j’ai demandé à l’OPJ de le ressortir et de faire à nouveau son procès-verbal (PV). La première dame interpellée loge dans une cour qui fait face directement à l’EDG. Et elle a dit que les gens font habituellement ces choses-là là-bas. La deuxième femme est aussi un peu devant… C’est devenu une forme de business pour eux de vendre le carburant, et en conséquence, c’est la population qui souffre. C’est la raison pour laquelle j’avais mis en place cette commission pour voir ce qui ne va pas au sein du service d’EDG à Lola, et heureusement, hier nuit, nous avons mis mains sur ces personnes », s’est-t-il réjoui.

En outre, Benjamin Moguéalon Doré lance un message de confiance et de vigilance à l’endroit de la population de Lola pour sévir contre ces pratiques. « Cette action est une fierté pour moi. Il y a de cela 2 ans que les mêmes choses se répètent au sein dudit service. Et ma première mission était de démanteler ce réseau et connaitre qui sont les personnes impliquées dans cette pratique. Je félicite la jeunesse de Lola et je demande à la population de compter sur la nouvelle équipe de la délégation spéciale. Pour pérenniser cet acquis, il va falloir que je mette une commission de surveillance en place afin de veiller strictement sur le carburant de l’EDG. Et c’est pourquoi je vais impliquer la gendarmerie et quelques membres de la commune pour veiller sur la cour de l’EDG », a-t-il fait savoir.

De N’Zérékoré, Foromo Gbouo Lamah, Jean David Loua, Sayon Haba, Georges Boniface Maomou et Cécé Gbamou pour Guineematin.com

Tel : 620 16 68 16/620 58 60 02

Facebook Comments Box