Karaté : coup d’envoi des championnats d’Afrique de la région ouest 1 à Conakry

La quatrième édition des championnats d’Afrique de Karaté de la région ouest 1 a démarré ce samedi, 6 juillet 2024 à Conakry. C’est le ministre de la Jeunesse et des Sports qui a présidé la cérémonie de lancement officiel de cette compétition, réunissant les sept pays qui composent la zone ouest 1.

C’est devant tous les délégués des sept fédérations que l’acte 4 des championnats d’Afrique de la région ouest 1 a débuté au palais des Sports du stade du 28 septembre de Conakry. Ces championnats mettent en compétition des catégories cadets, juniors et séniors, en séries hommes et dames. La Guinée n’est pas à sa première fois d’abriter ces rencontres de Karaté.

« Pour mémoire, en 2017 et 2021, elle avait accueilli les pays frères de la région 1 avec une grande hospitalité », a rappelé tout d’abord, Maitre Cheick Condé, président de la Fédération guinéenne de Karaté (FEG-KAMA) et président de la région.

Maître Cheick Condé, président de la Fédération guinéenne de Karaté

Devant les officiels, il a « exhorté tous les participants à cultiver l’esprit du fair-play, tel que nous l’enseigne notre art. Avec plus de 10 000 pratiquants, le karaté est l’un des sports les plus pratiqués et figure parmi les meilleurs pourvoyeurs de médailles pour notre pays à l’échelle internationale, en témoignent les récents résultats obtenus dans les différents championnats régionaux et continentaux. Une progression que beaucoup considèrent comme l’une des meilleures du continent africain ».

Le Karaté étant né au Japon, l’Ambassadeur du pays du soleil levant accrédité à Conakry n’a pas voulu se faire conter l’évènement. Avec des combats en kata et kumiti par équipe et individuel, le diplomate japonais s’est dit « satisfait de voir comment le karaté a largement dépassé nos frontières, pour permettre à d’autres dans le monde de briller dans cette discipline ».

Kato Ryuichi a fait savoir aux karatékas en lice, que « les valeurs de discipline, d’équilibre et de confiance en soi sont au cœur de la pratique du karaté. Cet esprit met également l’accent sur le respect de l’autre : l’important n’est pas de gagner, mais de manifester son respect envers les autres. C’est pour cela qu’on a besoin de maitrise de soi. Et, c’est un bel apprentissage pour de futurs adultes qui seront aussi de futures citoyens », conclut-il.

Pour sa part, le président par intérim de l’union des Fédérations africaines de Karaté a adressé ses remerciements à la Fédération locale pour avoir mis tout en œuvre afin de favoriser un bon déroulement de la compétition. S’adressant aux fédéraux guinéens et de la zone ouest 1, à leur tête, le Guinéen Cheick Condé, Souleymane Gaye indique :

« Nous vous prions de bien vouloir trouver ici, l’expression de notre satisfaction et de nos remerciements les plus chaleureux. Nous sommes très contents du travail qui est fait (…) », avant de lancer une invite aux athlètes engagés dans ces championnats. « (…) nous vous souhaitons un excellent championnat et que le meilleur gagne pour qu’on puisse se retrouver encore bientôt dans d’autres évènements ».

En procédant au lancement officiel de cette 4ème édition, le ministre de la Jeunesse et des Sports a exprimé toute sa satisfaction de voir la Guinée abriter « cette grande compétition ouest-africaine ». Kéamou Bogola Haba a promis de « partager » avec l’ensemble des délégations de « la joie » avant de souhaiter « bonne chance à toutes les équipes ».

Pour cette première journée, les combats sont consacrés aux phases éliminatoires. Et les finales auront lieu demain, dimanche.

Alpha Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box