Dégradation de la route à la Cimenterie : le syndicat des taximotos interpelle l’État

Route dégradée Cimenterie carrefour

La dégradation de la route à la cimenterie dans la commune de Kagbelen en cette saison hivernale occasionne d’énormes bouchons, des accidents et des pannes de véhicules. Cette dégradation poussée de cette voie pratiquée par plusieurs usagers inquiète le Syndicat des taximotos de la zone. Dans une interview accordée à Guineematin.com Ibrahima Sadjo Sow, secrétaire général dudit syndicat, est revenu sur le “calvaire” auquel les usagers de cette route font face tous les jours, matin et soir.

Véhicule en panne, Cimenterie

« Nous avons un sentiment mitigé à ce niveau, parce que depuis le début de ces travaux, on croyait que ça allait plus vite que prévu. Mais ça fait 2 ans que les travaux au carrefour n’ont pas été finalisés. Et de l’autre côté, il y a juste un mois, ils ont fini ça ne reste que 30 mètres jusqu’après les rails. Au-delà, c’est une route qui traîne, les usagers souffrent. Il y a énormément d’embouteillages qui se créent au niveau du carrefour ici. Si vous voyez l’emplacement qui est là, d’un côté la gestion du marché, il y a des tabourets qu’on a mis jusqu’à l’intérieur même de la route ; de l’autre côté il y a la banque pour la collecte d’ordures, ça contribue énormément aux bouchons. Ce qui fait qu’à partir de 6 heures jusqu’à 10 heures il y a l’embouteillage, le soir aussi à la rentrée c’est la même chose. On se débrouille avec les maigres moyens qui sont là. Par exemple, avec la saison hivernale, on est obligé de défalquer dans nos petites caisses qui sont là et chercher de la boue pour mettre et essayer de colmater un peu les trous pourvu que les motos, ainsi que les véhicules puissent accéder au goudron. Nous demandons à l’État de nous aider afin de pouvoir terminer ces petits travaux qui restent ici », a-t-il indiqué.

Ismael Diallo pour Guineematin.com

Tel : 624693333

Facebook Comments Box